AfroPlanete
AFRIK-DEV AFRIQUE

RWANDA “De l’enfer à la lumière”

Petit État d’Afrique de l’Est enclavé et densément peuplé, le Rwanda possède des terres vallonnées et fertiles et une population d’environ 12,2 millions d’habitants (2017). Bordé à l’ouest par la République démocratique du Congo (RDC), voisin autrement plus vaste et riche, il est entouré par la Tanzanie à l’est, l’Ouganda au nord et le Burundi au sud. Au cours de la dernière décennie, le Rwanda est parvenu, avec l’appui de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), à mettre en place d’importantes réformes économiques et structurelles et à maintenir une croissance soutenue.

Situation politique

Le Rwanda a préservé sa stabilité politique depuis le génocide de 1994. Aux élections législatives de septembre 2018, le Front patriotique rwandais a conservé sa majorité absolue, tandis que les femmes ont obtenu 64 % des sièges. Ce scrutin a en outre vu entrer pour la première fois au Parlement deux partis d’opposition, le Parti vert démocratique du Rwanda et le Parti social Imberakuri, qui ont remporté chacun deux sièges. Le président Paul Kagame a été réélu pour sept ans en août 2017, à la suite d’une révision de la Constitution votée en décembre 2015 lui permettant de briguer un troisième mandat.

Situation économique

Le Rwanda s’emploie à atteindre rapidement ses objectifs de développement de long terme. Au cours des dix dernières années, le pays a ainsi exécuté deux Stratégies de développement économique et de réduction de la pauvreté pour les périodes 2008 à 2012 et 2013 à 2018, conçues pour accompagner la réalisation de sa « Vision 2020 ». La mise en œuvre de ces stratégies quinquennales s’est en outre appuyée sur des stratégies sectorielles et des plans de développement local s’inscrivant dans un processus de décentralisation bien avancé. Le Rwanda finalise actuellement sa Stratégie nationale pour la transformation, qui couvrira la période 2018-2024 et s’attachera à soutenir les changements économiques, sociaux et de gouvernance nécessaires à la réalisation des ambitions portées par la « Vision 2050 ».

Enjeux de développement

Les investissements publics ont constitué le principal moteur de la croissance ces dernières années. Ces investissements ont été financés, pour partie importante, par des dons et des prêts concessionnels et non concessionnels. Mais le ralentissement économique enregistré en 2016 et 2017 a mis en évidence les limites d’un modèle de croissance porté par le secteur public. À l’avenir, le secteur privé jouera un rôle moteur plus important dans la croissance économique. Le faible niveau de l’épargne et des compétences, ainsi que le coût élevé de l’énergie, font partie des principaux obstacles à l’investissement privé. Un secteur privé plus dynamique aidera à assurer un taux d’investissement élevé et à accélérer la croissance. La promotion de l’épargne intérieure apparaît en outre comme un facteur déterminant.

Situation sociale

La forte croissance économique du Rwanda s’est accompagnée d’une amélioration significative des conditions de vie : le taux de mortalité infantile a baissé de deux tiers et le pays a presque atteint l’objectif d’éducation primaire universelle. Le Rwanda a beaucoup progressé dans l’accès aux services et dans les indicateurs de développement humain en donnant la priorité aux politiques publiques et initiatives endogènes. Le taux de pauvreté a baissé de 44 % en 2011 à 39 % en 2014 tandis que le coefficient de Gini, qui mesure le niveau des inégalités, est resté inchangé à 0,45.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies