AfroPlanete
POLITIQUE

Présidentielle au Sénégal : Idrissa Seck et Sonko refusent la « confiscation » du vote

Idrissa Seck a pris la parole dans une ambiance survoltée, quelques minutes après être arrivé au siège de Bokk Gis Gis, qui sert de QG de campagne à sa coalition dans la capitale sénégalaise. « Macky veut confisquer le résultat du vote, mais le peuple sénégalais ne l’acceptera pas ! » a-t-il lancé lors d’une prise de parole commune avec Ousmane Sonko, également candidat de l’opposition.

Quelques minutes plus tôt, Ousmane Sonko avait lancé un appel sur les réseaux sociaux : « J’invite la jeunesse à protester devant tout média prenant la responsabilité de déclarer Macky Sall vainqueur au premier tour sans les résultats officiels. J’en appelle à la responsabilité des chefs religieux pour appeler le parti au pouvoir à la raison. »

La tension est montée d’un cran, en milieu de soirée, après que les partisans de Macky Sall ont crié victoire au siège de campagne du président sortant, candidat à un second mandat. Idrissa Seck et Ousmane Sonko, que les tendances délivrées par les médias locaux créditent chacun d’un score conséquent, réfutent les chiffres donnant Macky Sall vainqueur dès le premier tour.

Convaincus d’avoir mis le chef de l’Etat en ballotage, les partisans des deux candidats de l’opposition sont sur des charbons ardents. Certains d’entre eux ont laissé explosé leur colère contre divers médias nationaux et internationaux qu’ils accusent de délivrer avant l’heure des résultats favorables à Macky Sall. Au point même de prendre à partie des journalistes présents sur place.

Un peu plus tôt dans la soirée, le candidat du PUR, Issa Sall, a quant à lui salué « les performances d’Idrissa Seck et d’Ousmane Sonko », ajoutant que « le deuxième tour est acté ».

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies