AfroPlanete
IMMIGRATION

Tunisie – Fermeture imminente du centre d’accueil des migrants de Médenine (Sud)

Le ministre tunisien des droits de l’homme justifie la décision par “les conditions inhumaines” prévalant dans cet établissement

Le ministre tunisien chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et des droits de l’Homme, Mohamed Fadhel Mahfoud a annoncé jeudi la fermeture imminente du centre d’accueil des migrants de Médenine (sud tunisien) qui abrite plusieurs centaines de réfugiés subsahariens.

“Les conditions prévalant dans ce centre sont inhumaines. Il sera donc fermé immédiatement. Nous devons trouver des solutions pour permettre aux migrants de vivre dans la dignité”, a-t-il dit dans une déclaration rapportée par l’agence officielle TAP.

Mahfoudh qui effectuait une visite de travail dans cette région, proche de la frontière avec la Libye, a expliqué que cette décision a été prise suite aux plaintes répétées présentées par ses occupants “en raison des conditions de vie déplorables et indignes”, outre son emplacement “inapproprié”, étant situé au centre d’un quartier résidentiel et près d’un lycée et d’un foyer de jeunes filles.

Le ministre tunisien a procédé à cette occasion, à la distribution d’aides diverses aux pensionnaires du centre avec lesquels il a eu des discussions sur leurs doléances.

Ouvert depuis huit ans, ce centre, dirigé par le Dr Mongi Slim, président de la section régionale du Croissant rouge tunisien (CRT), accueille des migrants subsahariens partis des côtes libyennes pour se rendre vers l’Europe. Leurs embarcations vétustes tombent souvent en panne en pleine mer et sont repêchés par des bateaux de pêche tunisiens ou des navires de passage.

La chargée de mission à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Lorena Lando a souligné qu’elle soutient la décision de fermer ce centre qui, selon elle, a dépassé sa capacité d’accueil.

“L’OIM reste à la disposition de tout réfugié désireux de retourner dans son pays d’origine”, a soutenu la responsable onusienne, indiquant que l’organisation a assuré le rapatriement de 605 migrants en 2018.

Elle a affirmé que son organisation n’épargnera aucun effort pour apporter le soutien et l’accompagnement nécessaires aux résidents de ce centre et de répondre aux besoins des autorités en matière de prise en charge des migrants.

Le représentant du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Tunisie, Mazen Abu Shanab a, pour sa part, estimé que le flux croissant des migrants en provenance de la Libye (300 migrants par mois) incite à redoubler d’efforts en matière de prise en charge.

Selon lui, la plupart des migrants séjournant dans ce centre sont de nationalité érythréenne et souhaitent gagner l’Europe.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies