AfroPlanete
ACTUALITE

Côte d’Ivoire – Lorsque le gouvernement préfère l’armement au bien être du peuple

Côte d'Ivoire armement casa c295

L’ armée ivoirienne a réceptionné son nouvel aéronef le jeudi 25 avril 2019. Curieuse priorité du gouvernement ivoirien qui aurait mieux fait de relancer l’emploi dans ce pays où le taux de chômage réel est beaucoup plus élevé que ce que croient les dirigeants. Toute la crème des officiers généraux et supérieurs de l’ armée de Côte d’Ivoire a accompagné le ministre de la Défense, M. Hamed Bakayoko, à la réception de son nouveau jouet. Une fierté mal contenue à la réception du CASA C-295 qui traduit l’incohérence des priorités. Quelle est l’urgence qui nécessite ce énième investissement lourd pour ne transporter que 70 personnes ? 

C’est entouré des chefs d’état-major de l’armée ivoirienne, dont le chef d’état-major particulier d’ Alassane Ouattara, qu’ Hamed Bakayoko a officiellement réceptionné l’avion de type CASA C-295. Cet avion qui a couté 28 millions de dollars ne transportera que 70 personnes au maximum, avec une consommation de 7 tonnes 65O de Kérosène. 

Selon Hamed Bakayoko, « l’ armée ivoirienne est aujourd’hui en mesure de déployer en moins d’une heure entre 50 et 70 soldats à l’intérieur du pays, d’assurer le secours à des soldats en détresse ou accidentés, permettre le déplacement dans de meilleures conditions des soldats qui vont en formation ou sur des théâtres d’opérations ». Il le dit de manière à donner l’impression que cet avion vient sauver l’armée ivoirienne.

Selon l’International Institut for Strategic Studies basé à Londres, le pays disposait déjà de 7 avions dédiés au transport des troupes. Que justifie donc un tel investissement ? Que prépare le pouvoir d’ Abidjan avec une telle course à l’armement ?

En 2017, La Lettre du Continent, avait évoqué la commande par les autorités ivoiriennes de six aéronefs de type MI-24, dont trois ont été réceptionnés en 2018. La loi de programmation militaire adoptée en janvier 2016 prévoit un investissement global de 2.254 milliards dans l’outil de défense, soit 3.34 milliards d’euros.

La sécurité intérieure des Ivoiriens n’est pas conforme à l’indice de sécurité de la Suisse comme se complaisent à abuser certains membres du gouvernement ivoirien. La question des « microbes » (enfants délinquants qui agressent en meute) dans le pays ne fait l’objet d’aucune action répressive ni préventive. Quelle priorité ?

Malgré les grèves, manifestations des enseignants, la précarité des hôpitaux, le retard technologique, entre l’explosion du chômage, l’insécurité et la dégradation de l’éducation nationale, etc, faire le choix du surarmement est de nature à assurer le développement économique du pays.

Que prépare le gouvernement?

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies