AfroPlanete
CINEMA

Game of Thrones – les producteurs énervés contre Donald Trump

Le rapatriement des migrants sans papiers

Donald Trump a tenté d’utiliser la popularité de la série à son avantage. Une manipulation qui n’a pas plu du côté de HBO.

D’ici quelques heures, vous allez sans doute regarder le second épisode de la huitième et ultime saison de Game of Thrones. La série phare de HBO aux Etats-Unis et OCS en France, attire beaucoup l’attention. Mais certains, comme Donald Trump, abusent sans doute un peu…

Donald Trump se fait recadrer

Tout le monde se demande qui va l’emporter à la fin de Game of Thrones. Même l’astronaute Thomas Pesquet essaie de nous spoiler ! Selon certaines rumeurs, les acteurs eux-mêmes ne connaîtraient pas la fin de la série. Bref, tout est bon pour en parler, et les spécialistes de la communication l’ont bien compris. Donald Trump fait partie de ceux bien décidés à en profiter.

Le président américain a décidé de s’appuyer sur l’univers graphique de la série pour faire passer un message. Celui qui avait déjà fait des références au Mur, pour défendre son projet à la frontière mexicaine, a récidivé. Il a ainsi publié un cliché où on le voit de dos avec ses conclusions du rapport Mueller, sur les soupçons de collusion avec la Russie. Une analyse critiquée par ses adversaires mais aussi par HBO.

pic.twitter.com/222atp7wuB

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) April 18, 2019

Dans une déclaration au Hollywood Reporter, les créateurs de la série ont expliqué qu’ils ne voulaient plus être utilisés ainsi par Donald Trump.

Bien que nous puissions comprendre l’enthousiasme pour Game of Thrones maintenant que la dernière saison est arrivée, nous préférons toujours que notre propriété intellectuelle ne soit pas utilisée à des fins politiques.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies