AfroPlanete
INTERNATIONALE

Arabie saoudite Décapitation de 37 hommes accusés de terrorisme

décapitationpur terrorisme en arabie saoudite

L’Arabie saoudite a exécuté 37 hommes reconnus coupables de crimes liés au terrorisme, a annoncé mardi l’agence de presse officielle du royaume.

L’un des condamnés a été crucifié, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur publié par l’Agence de presse saoudienne (SPA).

“La peine de mort a été appliquée à un certain nombre de criminels pour avoir adopté des idéologies terroristes extrémistes et formé des cellules terroristes afin de corrompre et de perturber la sécurité, ainsi que de semer le chaos et de provoquer des conflits sectaires”, a déclaré SPA dans un tweet.

Le communiqué comportait les noms des 37 ressortissants saoudiens exécutés dans diverses régions du pays. L’Arabie Saoudite a l’un des taux de peine de mort les plus élevés au monde.

Il a procédé à l’une de ses plus grandes exécutions de masse en janvier 2016 lorsque 47 personnes ont été mises à mort, dont l’éminent dirigeant chiite Nimr al-Nimr. Les prisonniers exécutés étaient accusés de terrorisme et d’idéologie extrémiste.

Depuis que le prince Mohammed bin Salman a fait son entrée sur la scène politique du royaume en 2015, il a supervisé une répression accrue de la dissidence. Il a commencé sa carrière politique en tant que ministre de la Défense et a été nommé prince héritier en 2017.

Au cours des dernières années, le prince héritier a ordonné le rassemblement de dizaines d’activistes, de hauts dignitaires religieux, d’analystes, d’hommes d’affaires et de princes, ainsi que de défenseurs des droits des femmes qui auraient été torturés et que les autorités accusent de “contacts suspects” avec des entités étrangères.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies