AfroPlanete
INTERNATIONALE

Notre-Dame de Paris – Pamela Anderson indignée par les dons récoltés, s’en prend aux donateurs

Pamela Anderson contre les dons de notre dame de paris

Alors que la plupart était heureux que de riches donateurs ont offert 1 milliard d’euros pour reconstruire la cathédrale Notre Dame, l’actrice Pamela Anderson avait un point de vue différent.

>>> Lire aussi : Thuram sur Notre-Dame – « Le monde n’est pas ému quand des gens meurent dans la Méditerranée »

Le mannequin et ancienne actrice de Baywatch a condamné dans une série de tweets les donations faites pour cette cathédrale. Elle s’en est prise à l’Église catholique et à ses riches mécènes pour avoir accordé trop d’importance à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, partiellement ravagée par les flammes plus tôt cette semaine.

« Un milliard d’euros déjà récolté pour reconstruire Notre-Dame. C’était facile. Merci les milliardaires. Je pensais que l’Eglise catholique avait déjà réuni assez d’argent en prospérant sur les croyances des pauvres ».

Elle a également mis en doute la sincérité de ces donateurs. « C’est la preuve que ce 1% vit dans un autre monde. Ils ne pourraient pas prouver plus leur désintérêt aux autres. Ils s’intéressent seulement à leurs noms dans les journaux. Je suis sûre qu’ils seront célèbres. Et leurs dons ne seront pas taxés et leur profiteront encore, pendant qu’ils passeront pour des héros. La vie n’est pas juste, il faut que cela change », a-t-elle conclut.

Ses commentaires controversés ont suscité diverses réactions, certains la félicitant d’avoir fait remarquer que le public s’en remettait aux caprices des riches. D’autres ont convenu que l’Église catholique n’a pas vraiment besoin d’argent pour effectuer les travaux de reconstruction.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies