AfroPlanete
POLITIQUE

Bénin – Législative 2019: Plus de 236 incidents relevés avant la fermeture des postes de vote

bénin législatives 2019

Les élections législatives organisées ce dimanche 28 avril 2019 ont été particulièrement caractérisées par la survenance d’incidents dans plusieurs zones du pays.

Les informations recueillies dans 582 postes de vote suivis par les moniteurs de la plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin révèlent que dans 18% des postes de vote, des électeurs ont fait l’objet de tentative de pression, d’intimidation, de menaces, de troubles à l’ordre public de corruption ou de harcèlement. Dans 78% des postes de vote suivis, les forces de l’ordre présents n’ont pas influencé la liberté de vote. Au total, la plateforme a relevé 236 incidents dans les zones de supervision.

Les incidents majeurs du scrutin

Tout au long de la journée de ce dimanche 28 avril 2019, l’ambiance au niveau des postes de vote s’est davantage détériorée. Ainsi, il a été relevé par les moniteurs de la plateforme les incidents ci-après:

  • des sorties de divinités locales à Savè ainsi que des cas de blessés à la suite d’accrochage entre militants des deux partis en lice et ceux de l’opposition,
  • un décès enregistré à Bantè après un accrochage entre population et forces de l’ordre,
  • un engin blindé de la police républicaine incendié à Savè après accrochage entre population et force de l’ordre,
  • un capitaine de l’armée pris en otage à Savè. Les populations ont exigé et obtenu en échange de sa libération, celle de huit (8) civils arrêtés ce dimanche matin,
  • à Parakou, un groupe de jeunes manifestants armés de gourdins, de machettes, de brique et d’armes modernes passe de poste de vote en poste de vote pour disperser et renvoyer les votants et les agents de bureau de vote. Il a été signalé un décès à la suite d’accrochage entre militants des partis en lice,
  • dans la Commune de Bantè, face aux violences perpétrées  par des manifestants, les forces de l’ordre se sont retirés  des centres de vote. Les téléphones de moniteurs et journalistes sont confisqués par les meneurs des mouvements,
  • à Parakou, des individus masqués ont pris d’assaut les trois arrondissements de la Commune en emportant les urnes. Les membres de poste de vote ont pris la fuite. Les moniteurs de la plateforme ont dû enlever leur uniforme pour se confondre à la foule,
  • dans certaines localités comme Klouékanmey, Banikoara, Dassari, Materi, …il a été noté des tentatives de fraude, d’achat de conscience, de bourrage d’urnes et d’intimidation,
  • dans certaines zones de Porto Novo, il a été noté des actes de vandalisme.

Au regard de ces constats, la plateforme électorale des organisateurs de la société civile recommande à la cena et aux forces de l’ordre de ne pas perdre de vue les risques et menaces qui pourraient survenir dans la suite du processus déjà entaché par plusieurs irrégularités et faiblesses.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies