AfroPlanete
POLITIQUE

Sénégal – l’opposition rompt le silence et recadre Macky Sall

Sénégal l’opposition rompt le silence

Longtemps restés muets après la présidentielle du 19 février, les leaders de l’opposition sénégalaise sont enfin sortis de leurs gongs. Et cette sortie n’a pas profité à Macky Sall. En effet, le projet de reforme constitutionnelle du président sera soumis au vote de l’Assemblée nationale le 4 mai prochain. Dans un communiqué conjoint, les quatre candidats malheureux de la présidentielle dernière ont rejeté la méthode par laquelle Macky Sall pense faire passer son projet.

L’idée de la suppression de la primature n’est pas la bienvenue chez l’opposition sénégalaise. Pour Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Madicke Niang, la méthode employée par Macky Sall pour supprimer le poste de premier ministre est tout sauf consensuel. Ils déplorent le fait que des « modifications aussi substantielles de la Constitution aient été initiées en l’absence de toute forme de concertation». Pour eux, une telle réforme n’est « légitime que si elle est effectuée par la voie référendaire».

Conscient de l’écrasante majorité dont dispose la mouvance présidentielle pour faire passer ce projet de reformes comme une formalité au parlement, l’opposition sénégalaise estime que la voie référendaire reste la mieux indiquée pour que le peuple puisse vraiment participer aux débats. De ce fait, Idrissa Seck et alliés condamnent donc ce choix de faire passer la loi par la voie parlementaire. Depuis lors, le projet de loi n’est pas rendu public, l’autre hic que dénonce les opposants. Il importe de rappeler que si la loi est adoptée en l’état, les pouvoirs du président seront renforcés à travers un régime présidentiel.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies