AfroPlanete
JUSTICE SOCIETE

Bénin – un hôpital assigné pour soupçon de trafic d’organes

Une famille vient de porter plainte devant la justice contre un hôpital situé dans le département du Littoral pour trafic d’organes humains. Le plaignant en voulant retirer le corps d’un membre de sa famille déposé dans la morgue dudit hôpital a constaté que le corps a été éventré.

Un hôpital situé dans la ville de Cotonou est éclaboussé par une affaire de trafic d’organes. Selon le récit des faits relatés par un membre de la famille du défunt dont l’organe est soupçonné d’être trafiqué, le constat est fait quand la famille a décidé de faire les rituels d’avant inhumation. En effet, décédé le 1er février 2019, le corps du sieur H. J. est déposé à la morgue de l’hôpital mis en cause. Après le retrait du corps, la famille du défunt aurait constaté l’éventrement, alors qu’il réalisait les rituels d’avant inhumation. Soupçonnant que des organes de leur enfant aurait été volés, la famille a déposé une plainte contre l’hôpital.

Saisi du dossier, le parquet du tribunal de première instance de première classe de Cotonou a commis un médecin légiste à l’effet de faire la lumière sur cette affaire. Le médecin légiste mandaté pour éclairer la justice déposera son rapport ce mardi 9 Avril 2019. Les deux parties au procès sont également convoquées pour ce jour au parquet de Cotonou. Précisons que pour la famille du défunt, il s’agit d’un trafic d’organe. Elle accuse les agents de la morgue d’avoir prélevé des organes du corps de leur parent. S’agit-il réellement d’un trafic d’organes humains? 

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies