Nigeria – Arrestation d’un homme qui a tenté d’avorter la grossesse de 5 mois d’une fille de 15 ans (photos)

FAITS DIVERS

Chris Azuoma, un homme de 35 ans, a été arrêté pour avoir prétendument tenté d’avorter la grossesse d’une fille de 15 ans qu’il a enceinté.

L’activiste Harrison Emefiena Gwamnishu, qui a raconté l’histoire en ligne, a déclaré que son équipe avait été informée aujourd’hui que Chris avait amené une fille mineure dans un hôpital d’Ogidi, dans l’État d’Anambra, pour se faire avorter. Gwamnishu a déclaré que son équipe s’était dépêchée de se rendre à l’hôpital où ils avaient arrêté Chris.

BBI FACILITERA L’ARRESTATION DE 35 ANS POUR PROFANATION, MISE EN ENCEINTE D’UNE FILLE DE 15 ANS ET AVORTER UNE GROSSESSE DE CINQ MOIS DANS UN ÉTAT D’AMBAMBRA.
Aujourd’hui, à 13h26, nous avons reçu une plainte d’un citoyen inquiet qui nous a informé qu’une jeune fille de 15 ans avait été amenée à l’hôpital pour y être soignée. Notre équipe de renseignement dirigée par le directeur général Gwamnishu Emefiena Harrison, Kenneth Nwaobi, Ezika Kene et d’autres ont quitté Asaba et sont arrivés dans l’État d’Ogidi Anambra pour y mener une enquête.
35ans Chris Azuoma a emmené la victime à l’hôpital où elle a reçu une injection et des pilules pour l’avortement. Elle a beaucoup saigné et a eu des complications et a donc décidé de l’emmener dans un hôpital spécialisé pour évacuer le fœtus. Arrivés à l’hôpital, nous avons rencontré la direction et nous nous sommes identifiés en tant que groupe de défense des droits de l’homme. Ils nous ont donné la permission d’interroger la victime. Elle a confirmé l’histoire et l’auteur a avoué de force avoir eu des rapports sexuels non protégés avec la victime.
2015 L’administration de la justice pénale autorise les personnes privées à procéder à une arrestation et à être remises à l’agence de sécurité. L’agresseur a été arrêté et remis au 33e commissariat de police divisionnaire Onitsha, dans l’État d’Anambra.
MAUVAISES NOUVELLES: Puisqu’il y a des produits de conception retenus, la victime a tendance à saigner continuellement, ce qui peut provoquer un choc ou la mort.
SOLUTION: Il est urgent d’éliminer les produits retenus. (Aspiration manuelle sous vide). Un merci spécial à l’infirmière (citoyenne concernée) qui a pris contact avec nous et la police du Nigéria pour leur collaboration continue

>>> Lire aussi : Congo Brazzaville – un père et sa fille de 16 ans font un bébé

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies