Côte d’Ivoire – « Ce qu’il a dit est faux (…) Laissez Abobo en paix » dixit Hamed Bakayoko à Bédié

POLITIQUE

Dans un « One Man Show » ce vendredi 21 juin 2019, lors de la cérémonie d’inauguration de l’hôpital Félix Houphouët Boigny d’Abobo Nord réhabilité, Hamed Bakayoko a réagi au prétendu convoyage des orpailleurs clandestins étrangers. Pour lui, Henri Konan Bédié n’a pas dit la vérité lors de sa dernière sortie, qui affirme qu’il aurait un convoyage d’orpailleurs clandestins étrangers qui posséderaient la nationalité ivoirienne en vue des élections de 2020.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – sous menace d’arrestation, Henri Konan Bédié défie une nouvelle fois Ouatarra

Ce vendredi 21 Juin 2019, la commune d’Abobo a vu l’hôpital Félix Houphouët Boigny réhabilité et inauguré. Cela a été une occasion pour le ministre d’État, chargé de la Défense de revenir sur les propos du président du PDCI, Henri Konan Bédié, lors de sa dernière sortie qui estime qu’il aurait eu de convoyage d’orpailleurs clandestins étrangers qui posséderaient la nationalité ivoirienne en vue des élections de 2020.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – le Pr Franklin Nyamsi apporte son soutien à Bédié et révèle la traîtrise de Ouattara

« Ce qu’il a dit est faux. Avec tout le respect il n’y pas d’autres termes… Les communautés d’Abobo ont souffert de la division, de la xénophobie et de l’Ivoirité. De grâce, laissez Abobo en paix », a-t-il lancé à l’égard du président PDCI, Henri Konan Bédié. 

Prenant à témoin le premier ministre, Amadou Gon, le ministre de la défense, Hamed Bakayoko cite les propos de Henri Konan Bédié, président du PDCI.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Après le discours de Bédié, Adjoumani confirme l’enrôlement des étrangers sur la liste électorale pour le compte du RHDP (vidéo)

‘’ Recevant les militants de son parti début juin à Daoukro, Bédié a révélé et je cite : « Puisqu’on fait venir des étrangers armés, qui sont stationnés maintenant dans beaucoup de villages. S’ils sont armés, c’est pour servir à quoi ? Il faut simplement que nous soyons conscients car le moment venu, nous agirons pour empêcher ce hold-up sur la Côte d’Ivoire sous le couvert de l’orpaillage. Nous dénoncerons aussi d’autres qu’on fait venir clandestinement. Cela se passe surtout dans la commune d’Abobo. Les gens rentrent, on leur fait faire des papiers et ils ressortent. Certains repartent, d’autres restent. Et tout cela pour quel but ? Si c’est pour venir fausser les élections de 2020, nous voulons le savoir. Mais nous traiterons de tout cela un jour, car, les précédents doivent nous servir. Nous avons fait venir des étrangers dans nos plantations de café́, de cacao et ensuite les gens se sont installés à leur propre compte et aujourd’hui ils agressent des planteurs ivoiriens, ils se disputent même les terres. Cela devait nous servir. Il faut que nous réagissions pour que les ivoiriens ne soient pas étrangers chez eux car, actuellement on fait en sorte que l’ivoirien soit étranger chez lui. Mais les ivoiriens n’accepteront jamais cela ! »’’.

Pour finir, le ministre de la défense, Hamed Bakayoko, natif d’Abobo, affirme que sa commune n’a pas apprécié cette déclaration du président du PDCI.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies
RESPECTEZ LES MÉSURES BARRIÈRES
Restez connectés sur nos différents réseaux sociaux pour ne rien rater:
Facebook: AfroPlanete
YouTube: Afro Planete
Instagram: Afroplanete53
Twitter: @Afroplanette

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos articles dédiés dès leur publication

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

AfroPlanete will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.