AfroPlanete
POLITIQUE

Tchad – le président Déby Idriss menace de rétablir la cour martiale

Le président tchadien Idriss Déby Itno a menacé mardi de rétablir la cour martiale, supprimée en 1993 au Tchad, alors que l’est du pays fait face à un grave conflit intercommunautaire entre éleveurs et agriculteurs.

Au moins trente et une personnes sont mortes mi-mai dans l’est du Tchad, au cours de trois affrontements distincts qui ont opposé agriculteurs autochtones ouaddaïens et éleveurs membres de tribus arabes.

>>> Lire aussi : Soudan – le conseil militaire annule les accords avec l’opposition

“Nous devons impérativement mettre un terme à cette cruauté inhumaine”, a réagi M. Deby Itno lors d’un discours à N’Djamena. Le chef d’Etat a indiqué que “toutes les options” étaient envisagées jusqu’à “l’instauration de la Cour martiale”.

La cour martiale, supprimée en 1993, était compétente pour juger militaires et civils. Le Tchad a aboli fin 2016 la peine de mort à l’exception des affaires de “terrorisme”.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Est tchadien, zone de transhumance et région stratégique à la frontière avec le Soudan, est en proie à des conflits entre Ouaddaïens et Arabes.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus