AfroPlanete
SÉCURITÉ

Terrorisme – Lutte contre Boko Haram: une quarantaine de djihadistes tués sur une île du lac Tchad

La Force multinationale mixte (FMM) de lutte contre Boko Haram a annoncé avoir tué vendredi 42 combattants djihadistes dans la région du lac Tchad, « infligeant à l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest ses plus lourdes pertes depuis six mois ».

>>> Lire aussi : Rwanda – Le chef rebelle Callixte Nsabimana plaide coupable de terrorisme et demande pardon à Kagame

Dans un communiqué diffusé samedi soir, la FMM (Force multinationale mixte (FMM de lutte contre Boko Haram), qui comprend des soldats du Nigeria, du Niger, du Tchad et du Cameroun, a déclaré que les insurgés avaient été « neutralisés » lors d’une opération sûr et autour de l’île de Doron Naira.

>>> Lire aussi : Lutte contre le terrorisme: opérationnalisation en urgence du G5 Sahel

Elle a ajouté qu’un soldat tchadien avait été tué et que 10 autres militaires avaient été blessés.

Faisant apparemment référence aux mêmes combats, l’Etat islamique-Province Afrique de l’Ouest, né d’une scission de Boko Haram en 2016, a déclaré avoir tué 15 soldats lors d’affrontements à Garno, une ville de l’Etat de Borno, qui borde le lac Tchad dans le nord-est du Nigeria.

>>> Lire aussi : Terrorisme – Démobilisation de près de près de 900 enfants soldats

Il a ajouté qu’un de ses combattants s’était tué en actionnant des explosifs, sans allusion à d’autres victimes dans ses rangs.

L’insurrection lancée par Boko Haram il y a dix ans au Nigeria a fait plus de 30.000 morts et 2 millions de déplacés.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies