IMMIGRATION

Nigeria – Plus de 1 111 migrants irréguliers se voient refuser l’entrée dans le pays en 2 mois

Nigeria Plus de 1 111 migrants irréguliers se voient refuser l'entrée dans le pays en 2 mois

Environ 1 111 migrants en situation irrégulière se sont vus refuser l’entrée dans le pays au cours des deux derniers mois suivant les opérations conjointes aux frontières par les services d’immigration du Nigéria et des douanes du Nigéria.

Le contrôleur général de l’Immigration, Mohammed Babandede, qui a révélé cette information lors d’un briefing conjoint à Abuja, a déclaré que 728 migrants ont également été expulsés du pays depuis le 20 août, date du début de l’opération.

Il a déclaré: «Avant cette opération, les gens entraient et sortaient du pays. Mais cette opération a renforcé la règle de la CEDEAO sur l’entrée et la sortie des personnes.

«Nous avons refusé l’entrée pour 1 111 personnes qui ne possèdent pas les documents de voyage requis pour entrer au Nigéria. Parmi les 147 personnes que nous avons arrêtées, beaucoup ne sont même pas des citoyens des États de la CEDEAO.

«Nous avons arrêté des Pakistanais et des Nord-Coréens; nous en avons expulsé sept et avons procédé à l’expulsion des autres. 728 qui sont entrés dans le pays ont été enlevés », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, lors de la conférence de presse, le colonel Hameed Ali (Rtd), contrôleur général des douanes (CGC), a démenti les prétentions selon lesquelles l’exercice aurait entravé le droit fondamental à la liberté de circulation.

«En matière de sécurité, toutes les autres lois passent au second plan. Le Nigeria doit d’abord survivre, nous pourrons alors commencer à considérer vos droits.

«Comme dans le dernier rapport, notre consommation de produits pétroliers a diminué de 10,2 millions de litres, ce qui signifie qu’elle a été continuellement passée en contrebande vers nos pays voisins.

“Des marchandises d’une valeur de 1,43 milliard de N ont été saisies, 317 présumés passeurs et 147 migrants clandestins ont été arrêtés, 21 071 sacs de riz étranger ont été saisis, 190 véhicules, 891 barils d’essence, 2665 bidons d’huile végétale, 66 000 litres de citerne d’huile végétale, 133 motos, 70 bidons d’essence et 131 sacs d’engrais utilisés pour la fabrication d’explosifs.

“À la suite de cette fermeture, la République du Niger a déjà publié une ordonnance interdisant l’exportation de riz sous quelque forme que ce soit vers le Nigeria”, a déclaré Ali.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy
Afroplanete

GRATUIT
VOIR