INTERNATIONALE

Le gouvernement turc a arrêté 46 personnes qui auraient diffusé de la propagande terroriste sur les médias sociaux

46 personnes ont été arrêtées et détenues par les autorités turques pour avoir diffusé de la propagande terroriste sur les médias sociaux au sujet de l’opération militaire menée par la Turquie dans le nord-est de la Syrie.

Selon l’agence de presse Anadolu, les suspects ont été arrêtés à Adana, dans le sud-est de la Turquie, et ont également été accusés d’incitation à la haine et d’insultes à l’égard de l’Etat turc. La Turquie réprime sa dissidence à propos de l’opération en Syrie qui a débuté le 9 octobre avec plusieurs arrestations.

Le ministre de l’Intérieur, Suleyman Soylu, a déclaré précédemment que près de 500 comptes de médias sociaux avaient fait l’objet d’une enquête pour avoir insulté l’opération et que 121 personnes avaient été arrêtées. Par ailleurs, les autorités ont également arrêté au moins 53 personnes soupçonnées d’avoir des liens avec l’Organisation terroriste Fetullah (FETO), le groupe à l’origine de la tentative de coup d’État vaincue de 2016.

Les suspects ont été interpellés après que les procureurs de la capitale, Ankara, eurent émis des mandats d’arrêt contre 92 anciens membres de l’armée de l’air, démis de leurs fonctions après le coup d’État vaincu. Selon une déclaration du bureau du procureur supérieur, les officiers licenciés sont en train d’être interrogés pour communication via des téléphones payants avec des membres de la FETO.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy
Afroplanete

GRATUIT
VOIR