securite

Un soldat français tué en opération au Mali

Ronan Pointeau, brigadier affecté au 1er régiment de spahis de Valence, est décédé ce samedi 2 novembre, a annoncé l’Élysée.

MALI – Un soldat français du 1er régiment de spahis de Valence engagé au Mali a été tué ce samedi 2 novembre, a annoncé l’Élysée dans un communiqué. “Le Président de la République a appris avec tristesse la mort, ce matin, en opération au Mali, du brigadier Ronan Pointeau”, indique la présidence, sans préciser l’âge du défunt ni la zone où il a perdu la vie.

Le soldat est mort “après le déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé”, poursuit l’Élysée, soulignant que le chef de l’État “salue le sacrifice de ce militaire français tué dans l’accomplissement de sa mission”.

Emmanuel Macron “adresse ses condoléances attristées à sa famille et à ses proches, et les assure de la pleine solidarité de la Nation en ces douloureuses circonstances”, poursuit le communiqué, indiquant que le président de la République soutient “ses camarades engagés dans les opérations au Sahel” qui “paient un lourd tribut dans la lutte contre le terrorisme”.

Dans un communiqué diffusé dans la foulée, l’état major de l’armée de terre a donné plus d’informations sur ce jeune homme de 24 ans né à Castres. “Sur ce théâtre exigeant, comme en métropole, son enthousiasme, son caractère enjoué et son autorité naturelle lui permettent d’être un subordonné de confiance et un élément moteur parmi ses pairs”, indique le communiqué, précisant que Ronan Pointeau est décédé dans le cadre d’une mission effectuée “dans la région de Ménaka”.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy
Afroplanete

GRATUIT
VOIR