Publicités

Côte d’Ivoire – Une ivoirienne victime de traite en Tunisie rentre au pays et devient chef d’entreprise (photos)

IMMIGRATION
Côte d'Ivoire - Une ivoirienne victime de traite en Tunisie rentre au pays et devient chef d'entreprise

Victime de la traite des humains en Tunisie, Djè Lou Victoire, rentrée en Août 2018, est aujourd’hui responsable d’un atelier de couture en Côte d’Ivoire.

>>>Lire aussi : Tunisie – Rapatriement des ivoiriens victimes de traite des humains

Financée par l’OIM elle est parvenue à mettre en place un atelier de couture dans lequel elle embauche d’autres filles.

« J’ai décidé de revenir volontairement dans mon pays d’origine, parce que pour une jeune femme comme moi, c’était difficile de travailler seule loin de mon pays et de ma famille.
Quelques mois après mon retour, j’ai pu ouvrir un salon de coiffure grâce à l’aide de l’ OIM et aujourd’hui, avec cette activité, je me sens indépendante et utile à la population. Mes revenus me permettent de me prendre en charge et de subvenir aux besoins de ma famille.
Mon prochain objectif est d’agrandir mon atelier et de pouvoir ouvrir d’autres salons de couture dans les différentes villes du pays.
» raconte Djè Lou victoire.

>>> Lire aussi : Tunisie – La lutte contre la traite des humains, projet RECOLTEHA

Comme Victoire, l’OIM accompagne de nombreux migrants ivoiriens dans le processus de réinsertion socio-professionnelle.

En Tunisie, la majorité des victimes de traites sont des ivoiriens. Parfois ignorants ou victime de l’arnaque d’un proche.

Publicités

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy