Publicités

Premier sauvetage de l’année au large de la Libye, environ 60 migrants secourus

IMMIGRATION
Premier sauvetage de l’année au large de la Libye, environ 60 migrants secourus

Le navire humanitaire Sea Watch 3 a annoncé avoir secouru une soixantaine de migrants jeudi matin au large de la Libye. L’ONG allemande affirme avoir vu au moins deux autres embarcations interceptées par les garde-côtes libyens. “migrants secourus “

>>> Lire aussi : Immigration: 500.000 fcfa pour avoir le droit de mourir en mer (Par Baba Tandian, ancien émigré)

Il s’agit de la première opération de sauvetage de l’année au large de la Libye : environ soixante migrants ont été secourus, jeudi 9 janvier, par le navire allemand Sea Watch 3. L’embarcation en détresse a été repérée dans les eaux internationales à 24 miles nautiques de la ville de Sabratha par l’avion humanitaire Moonbird qui appartient aussi à l’ONG allemande.

Voir l'image sur Twitter

Le nombre exact des rescapés, leurs états de santé, leurs âges et nationalités n’ont pas encore été indiqués. Le navire devrait toutefois rester sur zone car d’autres embarcations ont de fortes de chances de prendre la mer. “La météo doit s’améliorer ces jours-ci en Méditerranée, il est donc très probable que les gens se remettent à fuir la Libye”, a expliqué mercredi l’équipage du Sea-Watch sur Twitter.

>>> Lire aussi : Maroc – Migrastion clandestine: 63 morts dans le naufrage de l’embarcation de Nouadhibou

Depuis la Libye, des migrants en contact avec la rédaction d’InfoMigrants ont confirmé que de nombreux départs de bateaux s’organisaient depuis plusieurs villes côtières comme Sabratha ou Zouara.

Selon le Sea Watch 3 et le Moonbird, au moins deux autres embarcations en détresse ont été interceptées par les garde-côtes libyens et ramenées dans des centres de détention.

Voir l'image sur Twitter

Deux bateaux humanitaires au large de la Libye

Le sauvetage survenu jeudi est la première opération menée par le Sea Watch 3 en six mois, le navire et sa capitaine Carola Rackete ayant été immobilisés par la justice italienne depuis juin. L’activiste allemande avait alors défié l’interdiction du gouvernement italien en entrant de force dans le port de Lampedusa pour y débarquer des migrants secourus en mer deux semaines plus tôt.

>>> Lire aussi : Migrants : 58 victimes dans un naufrage au large de la Mauritanie

Le Sea Watch 3 est, pour le moment, le seul navire humanitaire présent dans la zone de détresse au large de la Libye. Actuellement dans les eaux maltaises, l’Open Arms de l’ONG espagnole Proactiva a annoncé jeudi avoir entamé sa 74e mission et faire route pour rejoindre le Sea Watch 3.

Publicités

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy