Homosexualité au Sénégal : Macky Sall dit niet à Justin Trudeau

ACTUALITE
Homosexualité au Sénégal Macky Sall dit niet à Justin Trudeau

Homosexualité au Sénégal , La question de la légalisation de l’homosexualité dans les pays africains ne passe pour l’instant pas comme c’est le cas dans bon nombre de pays occidentaux. Macky Sall n’a pas manqué de le réitérer devant Justin Trudeau, son homologue canadien.

>>> Lire aussi : Homosexualité: Les États-Unis rappellent leur ambassadeur en Zambie après une dispute avec le gouvernement sur les droits des homosexuels

Macky Sall formel : « Je ne suis pas homophobe, mais… »

Homosexualité au Sénégal , Mercredi 12 février 2020, Justin Trudeau s’est rendu au Sénégal dans le cadre d’une visite officielle à son homologue, Macky Sall. L’accueil réservé au Premier ministre canadien au pays de la Téranga a été des plus chaleureux. Cette visite du chef du gouvernement canadien s’inscrit dans le cadre de sa quête d’appui pour l’élection de son pays en qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le PM Trudeau, dans cette visite de charme, a fait une visite mémorable sur l’Île de Gorée, épicentre du trafic des esclaves lors du commerce triangulaire. Il n’a donc pas manqué de relever que ces horreurs du passé ne doivent aucunement être oubliées par la mémoire collective. Car, a-t-il affirmé, il était “bouleversé et ému de retracer le passage douloureux et déchirant emprunté par tant d’hommes et de femmes contraints à l’esclavage”. Cette visite a par ailleurs permis le renforcement de la coopération bilatérale entre Montréal et Dakar.

Cependant, interrogé par un journaliste canadien sur la criminalisation de l’homosexualité au Sénégal, Justin Trudeau a préféré botter en touche en indiquant « Le Président Macky Sall connait très bien mes perspectives là-dessus. On en a parlé brièvement… On a tous du travail à faire encore, mais on a eu de très bonnes discussions là-dessus. »

>>> Lire aussi : Un tribunal zambien condamne deux hommes à 15 ans de prison pour homosexualité

Le Président Macky Sall a pour sa part ouvertement tranché sur le sujet : « Je respecte son choix d’être défenseur des droits humains. Seulement, les lois de nos pays obéissent à des normes qui sont le condensé de nos valeurs de culture et de civilisation… Cela n’a rien à voir avec l’homophobie, mais notre société n’accepte pas le gay pride. » Le Président Sall indique par ailleurs que les choses pourraient évoluer, d’autant plus que chaque société va à son propre rythme.

Notons toutefois que l’homosexualité est aujourd’hui légale dans seize pays africains, dont le dernier à la décriminaliser le Botswana.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy