Côte d’Ivoire – Kyria Doukouré “Amadou Gon Coulibaly, l’ange de la mort du Covid-19 en Côte d’Ivoire”

SOCIETE
Côte d'Ivoire Kyria Doukouré Amadou Gon Coulibaly, l'ange de la mort du Covid-19 en Côte d'Ivoire"

Reconnue pour ses analyses, Kyria Doukouré s’est penchée aujourd’hui sur l’action menée par le vice-président ivoirien Amadou Gon Coulibaly suite à la contamination de son fils. Contaminé et en confinement à l’INJS; il a été libéré et a rejoint son domicile et selon les activistes ce dernier serait la source de contamination du ministre.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Amadou Gon révèle pourquoi Ouattara rejette la candidature de Bédié

Analyse faite par Kyria Doukouré

L’idée d’un « ange de la mort » est présente dans plusieurs religions. Il est connu sous le nom de Samael, Sariel, ou Azraël dans le judaïsme, de Malak Almawt dans l’islam, de Yama ou Yamaraj dans l’hindouisme, de la Grande Faucheuse dans l’imagination populaire et de « Petit Papa » en Côte d’Ivoire.

Le 17 mars 2020, alors que la pandémie du Coronavirus ne touche pas encore totalement la Côte d’ivoire (6 cas, aucun décès), les Ivoiriens assistent ahuris au confinement raté de l’INJS qui sera la porte ouverte vers la propagation du virus.

Très rapidement, plusieurs personnalités du pays seront indexées. Notamment le footballeur Max Alain Gradel, Traoré Salif dit Asalfo pour le compte de son épouse et Adama Bictogo pour ses enfants. Ces derniers vont s’excuser publiquement. Max Alain Gradel retournera même à l’INJS achever son confinement pour faire amende honorable. Ces individus avaient en effet bénéficié de passe-droits pour ne pas se soumettre à la mesure prise par le gouvernement. La ministre Anne OULOTO dans un excès d’honnêteté qu’on ne lui soupçonnait pas nous informera que les passe-droits ont été le fait du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Traité d’enfant de pauvre, Mamadou Koulibaly répond à Gon Coulibaly

Mais ce que les Ivoiriens ne savent pas, c’est que sur ce même vol se trouvait « Petit Papa », le fils de l’ange de la mort, le fils de notre cher premier ministre et candidat déclaré du RDR à la présidentielle de 2020. De Korhogo en passant par Abidjan et Paris, l’addiction de ce rejeton aux drogues dures est un secret de polichinelle. Bien connu de la pègre, c’est le mouton noir de la famille. Dès la descente de l’avion, sans se soumettre à aucun test, il est récupéré par les services de son père et conduit auprès de celui-ci.

Le 23 mars 2020, un communiqué laconique de la primature nous informe que : « Le Premier ministre a été récemment en contact avec une personne qui vient d’être déclarée positive au Covid-19. En conséquence, et conformément aux mesures en vigueur, il a décidé de se mettre en auto-confinement ». Vous aurez donc deviné quelle est cette fameuse personne atteinte de coronavirus avec laquelle M. Amadou Gon Coulibaly a été en contact. Il s’agit simplement de son fils qui est présentement souffrant de ce virus. Prions que la qualité douteuse de ses poumons n’ai pas raison de lui. Qu’Allah le rétablisse !

Voici comment, juste pour le plaisir de revoir son fils, M. Amadou Gon s’est transformé en « ange de la mort » pour de nombreux Ivoiriens. Le plus immoral, c’est qu’après avoir fait contaminer de nombreux Ivoiriens, il en profite pour faire campagne en annonçant de grandes cérémonies de dons aux populations. Non M. Amadou Gon Coulibaly, le plus grand don que vous auriez pu faire aux Ivoiriens était de respecter scrupuleusement le confinement. Sur ce fameux vol du 17 mars, votre fils atteint du coronavirus a contaminé de nombreux Ivoiriens. Ceux-ci après la grogne de l’INJS sont rentrés chez eux distribuer le virus à leurs familles respectives.
Vous porterez sur votre conscience chaque mort du coronavirus dans notre pays et peu importe les dons que vous pourriez faire. Vous avez offert au peuple de notre pays ce à quoi ressemblera votre gouvernance.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Présidentielle 2020: La décision de l’UDPCI et de Mabri Toikeusse

Ce qui m’écœure encore plus, c’est votre lâcheté. Les autres personnalités se sont excusées. Mais jamais vous n’avez jugé utile de le faire à votre tour. Est-ce à croire que vous avez droit de vie et de mort sur les Ivoiriens ?

“M. Gon Coulibaly, vous êtes l’ange de la mort du Coronavirus dans notre pays et vous êtes un vilain ange, un ange maudit.” a-t-elle conclu

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy