AfroPlanete
SANTE

Coronavirus : le Zimbabwe approuve un traitement à base de plantes (médecine traditionnelle)

Coronavirus le Zimbabwe approuve un traitement à base de plantes (médecine traditionnelle)

La phytothérapie pourrait-elle être la réponse au coronavirus ? Le gouvernement du Zimbabwe le pense. Ces dernières années, les traitements et les remèdes utilisés dans la médecine traditionnelle africaine ont été davantage appréciés par les chercheurs scientifiques.

>>> Lire aussi : Coronavirus : Madagascar, le remède miracle évoqué par Andry Rajoelina est concluant

Au Zimbabwe, les herboristes ont reçu l’autorisation de traiter les patients atteints de coronavirus. Lundi, le ministère de la Santé a remis une lettre au chef du principal centre de traitement du COVID-19 du pays à Harare, lui demandant d’envisager le recours à un herboriste, qui affirme avoir un remède contre le virus, rapporte VOA.

Le président de l’Association des tradi-praticiens du Zimbabwe, Tribert Chishanyu, est heureux que le gouvernement ait autorisé les herboristes à traiter les personnes atteintes de coronavirus.

« La pratique de la médecine traditionnelle est plus ancienne… que la science et elle est acceptée par la majorité des Zimbabwéens », a déclaré M. Chishanyu.

« Si les scientifiques modernes ont la possibilité d’essayer des traitements chaque fois qu’il y a une urgence médicale (épidémie), pourquoi ne pouvons-nous pas faire de même avec la médecine traditionnelle ? Nous traitons des symptômes du COVID-19, donc par (un certain) hasard, nous pourrions être en mesure de traiter le COVID-19 », a-t-il ajouté.

>>> Lire aussi : La Mauritanie annonce la guérison de tous les malades du Coronavirus

Cependant, le Dr Nyika Mahachi, président du Zimbabwe College of Public Health Physicians, a déclaré que le coronavirus continue de se propager comme une traînée de poudre et qu’il ne faut prendre aucun risque.

« Nous ne pouvons pas prendre de risque avec un traitement traditionnel qui n’a pas été testé. Même avec les médicaments habituels que nous avons, aucun d’entre eux n’a prouvé son efficacité dans le traitement ou la guérison du COVID-19. Il s’agit donc d’une évolution malvenue. J’espère que ce n’est pas une véritable approbation, que quelque chose a mal tourné quelque part, et que le ministère s’en occupera d’urgence. »

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies