Depuis Bruxelles, Gbagbo met en place un gouvernement anti Covid-19

POLITIQUE
procès de Laurent Gbagbo

Gbagbo met en place un gouvernement anti Covid-19, L’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, est engagé dans la lutte contre la Covid-19 en dépit de ses ennuis judiciaires avec la Cour pénale internationale (CPI).

Lutte contre la Covid-19: Laurent Gbagbo met en mission des experts africains

L’ancien chef de l’Etat ivoirien n’a pas voulu rester en marge de la lutte contre la pandémie de la Covid- 19, une maladie qui menace tous les pays du monde. Comme annoncé, il y a un peu plus d’un mois, Laurent Gbagbo a rendu publique ce vendredi la liste de son commando d’experts africains.

Le projet dénommé « l’Afrique de l’Après Covid-19 : Oser la rupture » sera dirigé par l’Ivoirien Pierre Kipré, ancien ivoirien de l’Education nationale. Il sera épaulé dans sa tâche par 10 autres intellectuels choisis dans les quatre coins du continent.

Cette équipe pluridisciplinaire et panafricaine, aura la tâche de préparer une étude sur les réponses endogènes aux divers effets de la pandémie.

« L’expertise sollicitée vise l’élaboration des fondements d’une nouvelle africanité, capable de conduire elle-même son destin, sans repli sur soi. La réflexion s’adresse aux décideurs africains, aux institutions africaines, aux Africains du Continent et de la diaspora », peut-on lire dans l’appel du collectif mis en place par Laurent Gbagbo.

Les personnalités commises à cette étude viennent d’horizons disciplinaires variés (les sciences de la santé ; les sciences humaines, sociales et économiques ; les sciences de la gouvernance politique, administrative, géopolitique et les relations internationales ; les sciences de la communication) et de différents pays africains (d’Algérie à l’Afrique du Sud).

Ci-dessous l’intégralité de l’appel du collectif mis en place par Laurent Gbagbo

Contre les peurs qui tétanisent la réflexion prospective et favorisent la répétition des vieilles logiques, conscient de l’urgence de mobiliser toutes les énergies nationales et africaines dans cette lutte contre les conséquences de la pandémie à moyen et long terme, le Président Laurent GBAGBO a pris l’initiative de mettre en place une équipe pluridisciplinaire et panafricaine pour préparer les réponses endogènes aux divers effets de la pandémie. La coordination de ces travaux a été confiée au Professeur Pierre Kipré (professeur émérite des universités). L’expertise sollicitée vise l’élaboration des fondements d’une nouvelle africanité, capable de conduire elle-même son destin, sans repli sur soi. La réflexion s’adresse aux décideurs africains, aux institutions africaines, aux Africains du Continent et de la diaspora.

Le comité scientifique de cette étude est composé de

Pierre Kipré (Président), professeur émérite des universités, membre de l’ASCAD, Prix NOMA 1987, ancien ministre et ancien ambassadeur (Côte d’Ivoire)

Olabiyi Joseph YAI, professeur d’université, ancien président du Conseil exécutif de l’UNESCO (Bénin)

Chenntouf Tayeb, professeur d’université (Algérie)

José Brito, ingénieur, spécialiste de prospective (Cap-Vert)

Fr-Joël Aïvo, professeur d’université, doyen honoraire de faculté de droit (Bénin)

Zirihi Guede Noël, professeur d’université, détenteur de divers brevets de produits pharmaceutiques (Côte d’Ivoire)

Georges Armand Ouégnin, professeur de médecine (Côte d’Ivoire)

Diran SOUMONNI, professeur d’université (Afrique du Sud)

Justin Katinan KONE, Juriste, économiste-financier (Côte d’Ivoire)
Sabelo J. NDLOVU-GATSHENI, professeur d’université, Recteur d’université (Afrique du Sud et Zimbabwé)
OSHA SANYA, professeur d’université (Nigeria).

Gbagbo met en place un gouvernement anti Covid-19 – Les personnalités commises à cette étude viennent d’horizons disciplinaires variés (les sciences de la santé ; les sciences humaines, sociales et économiques ; les sciences de la gouvernance politique, administrative, géopolitique et les relations internationales ; les sciences de la communication) et de différents pays africains (d’Algérie à l’Afrique du Sud).

Quatre axes doivent ressortir de notre volonté de changement. Ce sont :

Le renforcement de toutes nos capacités endogènes de résilience ;

L’engagement de relever le défi de la défense de nos biens collectifs que sont la santé, la formation/recherche, les infrastructures, la sécurité collective et la consolidation de nos communautés politiques ;

La valorisation systématique de l’estime de soi et de la solidarité dans notre africanité ;

La volonté de rupture avec notre position de sous-système médiocre de la mondialisation.

On ne peut pas prévoir le futur, mais on peut identifier les futurs possibles. A travers un plan stratégique pour l’Afrique, ce comité d’experts africains se situe résolument dans la prospective, en partant de l’urgent au fondamental, pour rompre avec le statu quo ante. En toute liberté de pensée.

L’ouvrage veut être immédiatement disponible en français et plus tard dans quatre des langues de travail de l’Union Africaine (français, anglais, arabe, portugais). Il s’adresse aux décideurs africains, aux institutions africaines, aux Africains du Continent et de la diaspora. Divers organismes sont prêts à en financer immédiatement l’édition.

_______________________

“Introduction générale – Le coronavirus et nous. Vaincre nos peurs” (par Pierre KIPRE, professeur émérite des universités ; Prix Noma 1987 ; membre titulaire de l’Académie ivoirienne des Sciences, des Cultures Africaines et des Diasporas (A.S.C.A.D.) ; ancien ministre et ancien ambassadeur de Côte d’Ivoire. Coordonnateur du projet)
Résumé
En Afrique, nos peurs semblent moins suscitées par le nombre de morts, encore le plus faible au monde, que par tout ce que la pandémie permet de révéler sur l’état du système sanitaire africain, les désordres de la vie sociale, les insuffisances des politiques publiques dont découle la vie précaire de la majorité des Africains comme des diasporas. Elles sont plus systémiques que circonstancielles. Des constats à faire, devrons-nous attendre que vienne la mort par coronavirus ? Devons-nous attendre que les solutions viennent du dehors ? Ne devons-nous pas saisir ces temps troublés pour repenser notre avenir et la reprise en main de notre futur tout entier ? Des tendances générales se dessinent à travers les contributions rassemblées ici et affichent une volonté forte de changement, d’abord par nos propres moyens ; elle substitue une attitude proactive anticipant les mutations rapides que le monde et les sociétés africaines elles-mêmes, à une attitude passive ou qui réactive caractérise la gestion du développement dans nos pays. Un plan stratégique pour l’Afrique résume cette projection de l’Afrique pour elle-même et par elle-même.
______________________
LISTE DES CONTRIBUTEURS

Félix ATCHADE, Médecin, spécialiste de Santé Publique et d’Éthique Médicale. Il travaille sur les questions d’équité et de justice sociale dans les systèmes de santé et est consultant sur les politiques d’accès aux médicaments – « Santé : la justice sociale et l’équité comme normes »

Rachid BENBIH, (Sociologue à l’Université Ibn Zohr et à l’Ecole Nationale d’Architecture d’Agadir – Maroc) – « « Développement communautaire intégré comme logique de protection sociale en Afrique. »

Emmanuel BISSAGNENE, (Professeur de médecine ; spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à l’université F. Houphouët-Boigny d’Abidjan) – « Réflexions sur l’infection à coronavirus ou COVID-19 en Côte d’Ivoire »

Issa Malick COULIBALY : (Médecin, Spécialiste en Pneumo-Phtisiologie, en Santé publique et en Épidémiologie ; Consultant International – OMS) – « Le COVID 19 : Une opportunité pour changer de paradigme en matière de santé en Afrique »

Faustin Séri DEDY, (Professeur, Socio-anthropologue, membre de l’Association Panafricaine d’Anthropologie). – « Conscience historique et conscience sanitaire : le covid-19 comme dissolvant et tonifiant pour l’Afrique »

DEMBA Traoré (Ingénieur informaticien, Web architect Sr, IBM Certified Data Scientist – USA; Dr Rachel Gnali-Djaman, (Docteur en Management, spécialiste des questions environnementales et développement durable – USA) et Agénor Zamblé Bi Tha ( Diplômé de l’ ESCA,, Fondateur et Directeur Général de la société CEPHAS TECHNOLOGIES – Guinée Bissau) : « La contribution des sciences de la communication dans la lutte contre le COVID-19 » – co-auteur, « La contribution des sciences de la communication dans la lutte contre le COVID-19 »

Ahoua DON-MELLO, Docteur-Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris, Brevet d’invention OAPI : « Les problématiques de la recherche scientifique articulées à celles de l’éducation-formation et le développement » :

Kouassi Lazare ETTIEN, (Docteur d’Etat en Droit du Développement, spécialiste de droit humanitaire, Développement, Affaires Politiques et Electorales ; ex-fonctionnaire international (UNHCR) :. – « L’Afrique face au COVID-19 : Urgence et opportunité » :

V F Jimmy M Gauthe, (Financier- Conseille Fiscal, Birmingham/R-U) ; « COVID-19. L’analyse des mesures sanitaires économiques – Comparaison du Royaume-Uni et de la Côte d’Ivoire »

Eric KAHE, (mathématicien, ingénieur-statisticien) : « Quels enseignements l’Afrique peut-elle tirer de la gestion de la pandémie par le néo-libéralisme ? »

Justin Katinan KONE, Juriste et économiste ; auteur de divers ouvrages sur les questions économiques et financières en Afrique (Côte d’Ivoire) – « L’Afrique : L’audace du changement »

Gbagbo met en place un gouvernement anti Covid-19 – Raymond KOUDOU Kessié, Professeur de psychologie (UFR Criminologie de l’université F. Houphouët-Boigny, Abidjan) ; ancien ambassadeur – « L’après-COVID-19 sonnera-t-il l’hallali d’une classe de dirigeants africains ? »
Mohamed MOULFI, professeur de philosophie à l’Université d’Oran 2 (Algérie) ; auteur de nombreuses publications, dont Civilisation et philosophie. Considérations sur l’idée d’Occident (Paris, 2019) et Geophilosophy and Revolution in Gilles Deleuze, in Deleuze and Guattaris’s Philosophy of Freedom, (New York, 2019) – « Encore une chance pour l’Être-au-monde » :

Laurent Dogbo NAHOUNOU, Enseignant (philosophie) ; spécialiste de développement local ; Conseiller technique au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (Côte d’Ivoire) – « La crise du COVID-19 : L’Afrique entre angoisse et optimisme »

Sabelo J. NDLOVU-GATSHENI, Department of Leadership and Transformation; Principal and Vice-Chancellor’s Office University of South Africa (Afrique du Sud/Zimbabwé) – “Provisional Notes on COVID-19. Decolonial Reflections on a Gbobal Crisis”

Gbagbo met en place un gouvernement anti Covid-19 – Georges-Armand Alexis OUEGNIN (Professeur des universités, Chirurgien urologue et andrologue, ancien Chef du service d’urologie du CHU de Cocody, Expert agréé près les tribunaux d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Kakou N’guessan SONAN, (Maître de Recherche en Orthopédie Dento-Faciale et Orthodontie , enseignant-Chercheur à l’Institut des Sciences Anthropologiques de Développement (ISAD), à l’Institut Médico-Légal et en Chirurgie Maxillo-Faciale (Université F. Houphouët-Boigny d’Abidjan) et Jonas Akpé ADOU, (Professeur d’Endodontie à l’université F. Houphouët-Boigny d’Abidjan et à l’Université Abomey Calavi du Bénin ; expert en santé et développement) : « Pour une souveraineté sanitaire en Côte d’Ivoire »Co-auteur, « Pour une souveraineté sanitaire en Côte d’Ivoire »

Pierre-Franklin TAVARES, philosophe ; écrivain (France) – « ÊTRE ET FINALITÉ DU SARS-COV-2 ET PHÉNOMENALITÉ DU COVID-19 »

____________________________________

Pierre Kipré

Coordinateur du projet

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy