Coronavirus : Journée africaine de prière ce vendredi

AFRIQUE RELIGION

La Direction des Citoyens et de la diaspora de la Commission de l’Union africaine (CIDO), en collaboration avec le Forum de Dialogue Interconfessionnel (FDIC) de l’Union africaine, annoncent une Journée Continentale de Prière et d’appel à l’action pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

>>> Lire aussi : Tunisie Religion – Oeuvre caritative en faveur de l’association DAR EL AMAL de Sfax qui lutte contre le cancer

Prévue pour le vendredi 22 mai 2020, la Journée africaine de prière sera une plate-forme pour diffuser des messages d’espoir à la lumière des souffrances humaines causées par la pandémie de COVID-19. La journée rassemblera également les citoyens africains, les gouvernements et les acteurs non étatiques pour intensifier l’action concertée afin de limiter la propagation de COVID-19 et d’atténuer les impacts socio-économiques de la maladie, et mettra en lumière le rôle des institutions confessionnelles dans le riposte à la pandémie de COVID-19.

Journée africaine de prière – La pandémie de COVID-19 a touché tous les Africains indépendamment des frontières nationales ou régionales, de l’âge, de la race, de l’ethnie, de la croyance ou du statut politique ou social. En tant que telle, il est nécessaire qu’elle soit contrée par une action unifiée de la part de toute l’humanité. La Journée africaine de prière sera l’occasion de rassembler et de redoubler les efforts afin qu’on puisse lutter contre la pandémie de COVID-19, de prier pour ceux qui sont en première ligne de ce combat et de rechercher la sagesse nécessaire pour sortir vainqueurs. Les communautés religieuses ont été particulièrement touchées par la pandémie de COVID-19, notamment l’annulation des cultes, l’annulation des pèlerinages liés aux célébrations et aux fêtes religieuses ainsi que la fermeture forcée des mosquées, des églises, des synagogues et des temples.

Malgré ces difficultés, les chefs religieux, les hommes de foi ainsi que leurs institutions et fidèles ont poursuivi leurs efforts pour atténuer les souffrances, notamment en s’attaquant aux pénuries alimentaires, à la détresse émotionnelle, à la violence et aux traumatismes dus à l’isolement prolongé. Ces efforts en première ligne de la lutte doivent être poursuivis.

Les activités de la Journée de prière se tiendront virtuellement, avec la participation des conseils religieux à travers le continent et ce en diffusant en direct ou en différé leurs messages sur les médias grand public et les plateformes des médias sociaux.

>>> Lire aussi : Coronavirus: La plus haute autorité religieuse saoudienne recommande des prières à domicile au Ramadan

Forum de Dialogue Interconfessionnel de l’Union Africaine (FDIC-UA)

Journée africaine de prière – Remarque : Le FDIC-UA est une plateforme de l’UA conçue comme une plateforme d’interaction entre des personnes de différentes croyances religieuses et /ou spirituelles. Le FDIC-UAcherche à exploiter le pouvoir des communautés religieuses afin de faire des progrès dans les domaines de la justice, de la paix et de la sécurité en Afrique, au niveau individuel et communautaire.

Il a été créé en 2016, où les conseils interreligieux des États membres de l’UA tiennent des réunions biennales et élisent les membres du comité directeur. L’actuel comité du FDIC est composé de 11 membres, soit 2 membres pour chaque région et 1 membre représentant les jeunes.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Privacy & Cookies Policy