Le déclin du Régime Biya: des hauts gradés de la garde présidentielle mis aux arrêts

POLITIQUE

Les rumeurs de la mort du président camerounais Paul Biya n’ont pas encore été dissipées lorsque le probable décès de son épouse se fait sentir et l’arrestation des hauts gradés de la garde présidentielle.

La nouvelle divulguée mardi sur les réseaux sociaux par l’activiste anti-régime Biya, El Chez Nou, depuis son exil, fait état de l’arrestation des personnes dont un officier supérieur de l’armée et probablement un officier subalterne, qui auraient été au courant de ce décès, et qui seraient pour ainsi dire soupçonnés d’avoir mis la fausse(?) nouvelle sur la place publique.

Vivement une vidéo de la Première dame accordant audience à l’épouse de l’Ambassadeur de France, à l’épouse du représentant du secrétaire général de l’ONU en Afrique centrale, ou consolant la benjamine de ses enfants qu’un soi-disant proche de Biya, un certain Arsène Onana (qui « chercherait légitimement sa part de place ») selon ses détracteurs, dit être en proie à des lubies de bipolaire liées à sa maladie de basedow, quitte à ne pas convaincre ceux qui y verront indubitablement un montage vidéo.

En effet quel pays supporterait la perte simultanée de son “Nnom Ngui’i comme le dit les camerounais” (entendez chef des chefs, doté de pouvoirs surnaturels), tout puissant « père de la Nation » et de son épouse « Madame la présidente » ?

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies