Libye : attaque du centre de détention de migrants de Zintan par un groupe armé

IMMIGRATION

Un groupe d’hommes armés a tiré sur les gardes du centre de détention de Zintan, au sud-ouest de Tripoli, dans le but de kidnapper les migrants retenus, pour certaines depuis des années, à l’intérieur. Avec ce nouvel incident, le directeur du centre affirme que son personnel ne peut plus assurer la sécurité des détenus.

La tension est montée d’un cran ces dernières 24 heures dans le centre de détention de Zintan, au sud-ouest de Tripoli en Libye : plusieurs migrants affirment qu’un groupe d’hommes armés a attaqué l’édifice lundi 20 juillet dans le but de kidnapper puis probablement exploiter ou torturer les quelques centaines de détenus – principalement des Érythréens – qui survivent péniblement sur place.

“Pitié, sortez-nous de là”, implore l’un d’entre eux enfermé depuis des mois, joint par InfoMigrants. “Ici, c’est la panique. On a peur pour nos vies, on a faim, beaucoup d’entre nous sont malades, il va y avoir un drame, c’est sûr”, poursuit le jeune homme avant de couper court de peur d’être repéré en possession d’un téléphone portable.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies