Libye – Les images terribles d’un camp de migrant encore jamais filmé “Enquête exclusive” en Méditerranée, sur M6

IMMIGRATION

Diffusé dimanche 5 juillet sur M6, “Méditerranée : le nouveau cimetière des réfugiés” ausculte les ressorts de la catastrophe humanitaire qui se joue en mer, les atermoiements européens, les exactions des milices libyennes. Retour sur les coulisses du film avec Étienne Huver, coréalisateur de cette investigation rare et périlleuse dans un camp de migrant.

Un reportage inédit sur la crise migratoire en mer Méditerranée, tourné à bord d’un navire humanitaire et dans un dangereux camp libyen.

Entassés les uns sur les autres. Les conditions dans lesquelles vivent les migrants dans le camp Zawiyah près de Tripoli en Libye peuvent choquer.

Les images que vous pouvez voir dans la vidéo font partie de l’épisode d’“Enquête Exclusive” diffusé ce dimanche 5 juillet et dédié à la crise migratoire en Méditerranée.

Pendant plusieurs semaines, les journalistes ont suivi le quotidien d’humanitaires à bord du SOS Méditerranée, dont certains Français, qui risquent tout pour sauver les migrants en mer. Sur terre, en Libye où la guerre civile fait rage, l’enquête montre comment les migrants sont victimes d’un système tortionnaire et esclavagiste. Les journalistes ont filmé l’intérieur d’un des centres de détention les plus dangereux au monde.

“Les réfugiés ne disposent d’aucun moyen de rentrer dans un processus légal pour quitter la Libye. Tout les conduit à prendre la mer.”

Le passage par la Méditerranée est quasiment un chemin obligatoire. Les migrants n’ont plus le choix. Arrivés en Libye, ils sont kidnappés dans la rue, enfermés dans des camps de migrants, torturés. Revenir en arrière, repartir vers le sud est extrêmement compliqué. À moins de trouver une voie légale. Mais les vols affrétés par le Haut-Commissariat pour les réfugiés [HCR, ndlr] sont peu nombreux. Les réfugiés ne disposent d’aucun moyen de rentrer dans un processus légal pour quitter la Libye. Tout les conduit à prendre la mer. La Libye, pour eux, c’est l’enfer sur Terre, alors il faut la quitter.

Aucun pays ne veut se prononcer directement sur le cas migratoire

Les mécanismes entre les pays, c’est très compliqué. Tout se fait un petit peu sous la table. Les pays, les gouvernements ont beaucoup de mal à assumer publiquement leur politique migratoire, qu’elle soit humaine ou non. Il est rare de voir un pays prendre publiquement position en disant qu’il va accueillir des migrants.

Extrait du reportage

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies