Les dirigeants ouest-africains cherchent la fin de la crise politique au Mali

ACTUALITE SÉCURITÉ

Les présidents de cinq pays d’Afrique de l’Ouest sont arrivés ce jeudi au Mali pour tenter de négocier la fin de la crise politique au Mali rapporte reuters. Cette crise qui fait craindre qu’elle ne sape un combat régional contre les militants islamistes.

Exaspérés par la corruption, les résultats contestés des élections locales et les pertes de l’armée face aux djihadistes, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue, provoquant des affrontements avec la police au cours desquels les Nations Unies disent qu’au moins 14 manifestants sont morts ce mois-ci. “crise politique au Mali”

L’opposition, un groupe appelé M5-RFP dont la figure de proue est le religieux musulman formé par l’Arabie saoudite Mahmoud Dicko, a déclaré qu’elle ne démissionnerait pas tant que le président Ibrahim Boubacar Keita ne démissionnerait pas, suscitant des inquiétudes dans les pays voisins face à une crise prolongée.

“M5-RFP exige la démission de Keita ou la satisfaction de nos demandes”, qui incluent la création d’une commission d’enquête sur les morts de civils et un gouvernement de transition, a déclaré jeudi à Reuters le porte-parole du groupe, Nouhoum Togo. “crise politique au Mali”

Les dirigeants du Nigéria, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Ghana et du Niger rencontreront Keita puis Dicko et d’autres chefs de l’opposition dans un hôtel de la capitale Bamako, selon le calendrier de la mission.

Les dirigeants devraient faire une déclaration avant de partir tôt dans la soirée.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies