Côte d’Ivoire – Qui est Amadou Gon Coulibaly : Portrait du ” LION”

SOCIETE

Amadou Gon Coulibaly né le 10 février 1959 à Abidjan, qui devient après Alassane Ouattara, le deuxième candidat du RHDP à une élection présidentielle, était le Premier ministre de la Côte d’Ivoire depuis janvier 2017.

Surnommé le « Lion », fils de Gon Coulibaly, député PDCI-RDA sous le régime de feu Félix Houphouët-Boigny, Amadou Gon Coulibaly est issu d’une famille sénoufo (ethnie du nord ivoirien) très impliquée dans la politique du pays. Son arrière-grand-père, Péléforo Gbon Coulibaly, était en effet, le chef suprême des Sénoufos et un proche du premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny.

Amadou Gon Coulibaly a fait ses études supérieures à l’École des travaux publics de Yamoussoukro et obtient en 1982 son diplôme d’ingénieur. Recruté par Antoine Cesareo, il a commencé sa carrière en tant qu’ingénieur à la Direction et contrôle des grands travaux (DCGTx) en 1983. Il y rencontre pour la première fois Alassane Ouattara.

En 1990, il intègre la Primature en tant que Conseiller Technique Premier ministre Alassane Ouattara, chargé des programmes d’ajustement sectoriel, des entreprises publiques et des projets d’investissement publics dont le gisement gazier de Foxtrot.

En avril 1994, il part dans les pas de feu Djéni Kobenan créer le Rassemblement des Républicains, sorti des entrailles du PDCI-RDA qui venait de perdre son président fondateur, Félix Houphouët-Boigny. L’ex-parti unique renouait avec la démocratie en interne, par un courant politique dit, les rénovateurs.

Le 26 novembre 1995, il bat le candidat du PDCI-RDA à Korhogo, le fief familial et devient député pour la première fois. Il a maille à partir avec le pouvoir d’Henri Konan Bédié. Les séjours carcéraux, le fougueux neveu de feu Kassoum Coulibaly, un des barons du PDCI-RDA à Korhogo, et proche d’Henri Konan Bédié, sont fréquents.

Lorsqu’en 1999, la Secrétaire Générale du RDR, Henriette Dagri DIABATE, est arrêté, il est le premier de ses compagnons à se présenter volontairement pour se faire incarcérer à ses côtés. D’autres suivront.  Amadou Gon Coulibaly sera député jusqu’au 10 décembre 2000.

En 2001, le leader du RDR dans la région du Poro est élu maire de Korhogo. Le 19 septembre 2002, la rébellion éclate et occupe le septentrion ivoirien avec comme base arrière, Korhogo.

Dans le cadre de la sortie de crise, le maire de Korhogo intègre donc le gouvernement du Premier ministre Seydou Diarra, avec le poste de ministre de l’Agriculture, qu’il occupera jusqu’au 23 février 2010.

Après la victoire électorale d’Alassane Ouattara en 2010, Amadou Gon Coulibaly rejoint la présidence de la République en tant que ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence du 11 avril 2011 au 10 janvier 2017.

Nommé Premier ministre, il lui est ajouté le portefeuille du Budget et du Portefeuille de l’Etat, le 19 juillet 2017.

C’est sa grande proximité avec Alassane OUATTARA depuis 30 ans qui lui vaut aujourd’hui à incarner la relève du vieux leader qui tirera sa révérence à la fin de l’année.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies