Côte d’Ivoire – Richard Dakoury “déchire” la candidature de Laurent Gbagbo, il dénonce un complot contre Simone

POLITIQUE

Richard Dakoury n’est pas pour une candidature de Laurent Gbagbo à la présidentielle du 31 octobre 2020. L’ex-membre de la Galaxie patriotique avoue ne pas comprendre l’entêtement de la plateforme EDS (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté) à vouloir déposer le dossier du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) auprès de la Commission électorale indépendante (CEI).

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Candidature LG: L’EDS dépose le dossier de Gbagbo sans son casier judiciaire

Un complot contre Simone Gbagbo

Lundi 31 août 2020, la plateforme politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté a procédé au dépôt de la candidature de Laurent Gbagbo en vue de la présidentielle du 31 octobre 2020. Plusieurs partisans de l’ancien chef d’État ivoirien se sont massés devant le siège de la Commission électorale indépendante afin de manifester leur joie de savoir leur mentor en lice pour l’élection présidentielle. Cependant, ce sentiment n’est pas partagé par Richard Dakoury. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux samedi 29 août, il dénonce l’attitude de Georges Ouegnin et de ses camarades.

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Dépôt effectué de la candidature du président Laurent Gbagbo

“Le président Laurent Gbagbo fait désormais partie du C20, c’est-à-dire du club des personnalités politiques qui ont été condamnées à 20 ans d’emprisonnement. À cet effet, son nom a été retiré de la liste électorale. Par conséquent, il est frappé d’inéligibilité”, a lancé Richard Dakoury. L’ex-membre de la Galaxie patriotique indique qu’il ne comprend pas les raisons pour lesquelles l’EDS veut “imposer” la candidature de l’époux de Simone Gbagbo “sachant pertinemment que cette candidature sera rejetée” par le Conseil constitutionnel.

Aucune stratégie politique

>>> Lire aussi : Côte d’Ivoire – Dépôt de la candidature du président Laurent Gbagbo, communiqué de EDS

Pour Richard Dakoury, la démarche d’EDS “ne relève d’aucune stratégie politique”. “Je suis convaincu que cela porte les germes ou alors les couleurs d’un contentieux privé pour empêcher toute velléité de candidature, en l’occurrence celle de l’ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo, qui est capable de porter le dossard du FPI”, s’est-il exprimé. En exil depuis la chute du régime des refondateurs le 11 avril 2011, Richard Dakoury a ajouté que “malheureusement, certaines personnes tapies dans l’ombre ont décidé d’agir autrement et de frapper cet espoir”.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies