Tunisie – Lorsque qu’un député avoue qu’il déteste la langue française

ACTUALITE

Seïfeddine Makhlouf, député et porte-parole de la coalition extrémiste Al-Karama, dans une publication Facebook avoue son dégout pour l’utilisation de la langue française sur la majorité des affiches lors de la super-coupe.

Commentant le match de la Supercoupe ayant opposé le dimanche 20 septembre à Rades, l’Esperance sportive de Tunis au Club sportif Sfaxien, M le député a été Indigné par le fait que la feuille d’arbitrage, des licences des joueurs, le tableau d’affichage et les panneaux publicitaires aient utilisé la langue française. Il n’a pas caché sa colère face à ce qu’il traite de sacrilège.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies