La compagnie aérienne, Royal Air Maroc ( RAM) dans l’agonie

ECONOMIE TOURISME

La compagnie aérienne marocaine  Royal Air Maroc est  fondée en juin 1957 dont le siège est situé dans la capitale économique marocaine, Casablanca( aéroport Mohamed -V)  elle a été classée 4 étoiles par Skytrax en 2015. Souvent, citée comme un bon model économique aérien en Afrique ou ailleurs, grâce aux nombreuses destinations qu’elle dessert et sans équivoque sa remarquable présence dans les capitales et villes africaines.

>>> Lire aussi : La Royal Air Maroc invite ses clients à reporter leurs voyages

Souvent très professionnelle,  tout en  ayant des rotations ponctuelles vers ses destinations programmées.

 Cependant, cette compagnie aérienne a enregistrée une grosse perte sèche à cause de la pandémie mondiale et surtout à la cause principale selon les experts 《le verrouillage des frontières Marocaines décidé en mars dernier par son gouvernement pour endiguer la propagation du Covid-19 à travers son territoire national.》

La crise sanitaire a frappée en plein fouet la RAM

 Afin de faire face à cette crise sanitaire la compagnie aérienne marocaine a  décidée de réduire sa voilure en retirant  15 destinations internationales de son programme de cet hiver. Royal Air Maroc fait face à une crise financière sans précédent,ce qui l’a contraint à licencier plusieurs salariés.

>>> Lire aussi : Racisme Royal Air Maroc – Un passager congolais obligé de faire un escale de 15 jours (Congo-Maroc-France)

《Selon l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL).La réduction des effectifs de pilotes de la RAM de 500 à 300 (en tenant compte des licenciements survenus ces derniers mois)Avant la crise sanitaire .》 Source :Jeune Afrique

L’entreprise envisage également de réduire sa flotte et devra modifier son programme des vols réguliers et surtout s’adapter aux situations qui suivent à  temps réel l’évolution des bilans  liés au Coronavirus.

– La liste des 15 pays qui ne feront plus partie du programme des destinations internationales de la RAM :

>>> Lire aussi : Des cafards dans des vols de la Royal air Maroc en destination de l’Afrique subsaharienne (vidéo)

Miami ( USA), Boston (USA), Sao Paulo ( Brésil), Rio de Janeiro(Brésil), Doha( Qatar), Athènes( Grèce), Vienne( Autriche), Munich ( Allemagne), Zurich( Suisse), Gibraltar ( Angleterre), Manchester( Angleterre), N’Djamena ( Soudan), Lagos ( Nigeria), Beyrouth ( Liban)et Amman( Jordanie).

Selon la direction de la compagnie aérienne nationale marocaine, la suspension des vols vers 15 destinations est due à la prolongation de l’état d’urgence décidée par les autorités marocaines jusqu’au 10 octobre 2020 pour lutter contre propagation du Covid-19,suite à la déclaration officielle faite sur son site .

La compagnie aérienne s’organise autrement,

Au vu de nombreuses demandes faites par les concitoyens marocains souhaitant rentrer chez eux,  la compagnie c’était recréée un plan d’intervention d’urgence pour les faire rapatrier en attendant l’ouverture des frontières programmée  ” Officiellement “le 10 octobre prochain mais rien n’est sûr,  selon l’évaluation du taux épidémiquequi coordonne avec le ministère de la santé. Selon le tweet laissé sur la page officielle de la RAM.

>>> Lire aussi : Royal Air Maroc se pose à Athènes et Miami

Malgré les efforts de la coordination  établie entre la compagnie aérienne et les services consulaires  et ambassades Marocains à l’étranger cela reste apparemment insuffisant pour apporter une  large satisfaction aux voyageurs, selon les tweets que nous avons  recueillis sur la page officielle de la compagnie aérienne nationale marocaine. La majorité demande un remboursement ou un rapatriement dans les meilleurs délais.

De sa part, la RAM a établie un plan d’action en programmant de vols spéciaux depuis plus de 35 destinations dans le monde.

Nassim Bouabbas

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies