Mali: La CEDEAO, souhaite rassurer les Maliens.

ECONOMIE

Chaque jour qui passe, l’économie Malienne semble souffrir par l’embargo imposé par les états économiques de l’Afrique de l’Ouest.

>>> Lire aussi : Mali : le peuple malien ne veut plus de la France

Le médiateur de la CEDEAO s’était réuni à Bamako hier jeudi 24 septembre 2020, Goodluck Jonathan médiateur la CEDEAO accompagné de sa délégation avec les maîtres actuels du Mali les colonels du CNSP etait là également et à leur tête le colonel Assimi Goita mais les plus attendu était probablement le président de la transition Bah N’daw ,il a fait sa première apparition publique hier.

Objectif de cette rencontre, convaincre les chef d’état de l’Afrique de l’Ouest de lever les sanctions imposées au Mali depuis le coup d’état du 18 août dernier, Goodluck Jonathan estime qu’une décision pourrait tomber rapidement.
Et rajouta face aux médias 《La CEDEAO ne veut de sanctions contre aucun pays de la communauté, il est d’ailleurs assez regrettable d’en arriver là ,..,La CEDEAO est impatiente de se prononcer sur cette question ,le président de la communauté et qui est le président actuel du Ghana est la personne à qui lui revient de faire cette déclaration et je pense vendredi après l’inauguration, il se prononcera très probablement ,ce n’est pas à moi de me prononcer sur cette décision .》

>>> Lire aussi : Mali : L’ancien ministre de la Défense Bah Ndaw, désigné président de transition

Les dernières intentions de la communauté économique étaient restées intraitables, elles veulent voir un civil à la tête du Mali pour la période de la transition et en nommant un ancien militaire à la retraite Bah N’daw comme président et Assimi Goita à la vice-présidence ,les militaire s’assure à fort ascendant sur la transition à venir , transition sensée durer 18 mois jusqu’à l’arrivée des élections , la CDEAO attend la nomination d’un premier ministre civil dans les prochains jours .

Bah N’daw le président, prêtera serment aujourd’hui à Bamako en présence de Goodluck Jonathan ce qui perçut comme bon signe mais en attendant l’économie du pays souffre de plus en plus.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies