Le camp de migrants de Lesbos ravagé par des incendies

IMMIGRATION

Une opération de sauvetage d’envergure est en cours dans le camp de migrants de Moria, sur l’île grecque de Lesbos.

Selon les pompiers, «des feux épars dans la prairie autour du camp mais aussi à l’intérieur de la structure» mobilisent 25 pompiers et 10 véhicules pour évacuer le camp le plus sordide d’Europe, qui héberge actuellement près de 12700 demandeurs d’asile, quatre fois sa capacité d’accueil.

Selon un photographe de l’AFP sur place, «la quasi-totalité du camp est en feu, aussi bien à l’intérieur que les tentes qui se trouvent à l’extérieur dans l’oliveraie. Des demandeurs d’asile fuient le camp à pied en direction du port de Mytilène mais sont bloqués par les véhicules des forces de l’ordre».

D’après l’agence de presse grecque ANA, les feux auraient été déclenchés suite à la révolte de certains demandeurs d’asile qui devaient être placés en isolement, ayant été testés positifs au coronavirus ou proches d’une personne ayant été détectée positive.

(photo AFP)

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies