Al Qaïda menace d’attaquer de nouveau Charlie Hebdo pour avoir réédité des caricatures du prophète de l’islam Mahomet

INTERNATIONALE

Alors que le groupe terroriste a de nouveau menacé le journal satirique après la republication des caricatures de Mahomet, les spécialistes jugent que le niveau de la menace est “très élevée en France”.

>>> Lire aussi : Sénégal – Attentat en N. Zélande, les Sénégalais appellent Macky Sall à avoir la même attitude que lors de l’événement de Charlie Hebdo

Al Qaïda a menacé d’attaquer de nouveau la rédaction de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, qui a réédité des caricatures du prophète de l’islam Mahomet à l’occasion du procès de l’attentat de janvier 2015 contre le journal, selon le groupe américain Site, spécialisé dans la surveillance des organisations djihadistes.

>>> Lire aussi : Le chef suprême iranien, Khamenei, déclare que les caricatures du prophète Mohammed republiées dans un magazine satirique français sont “impardonnables ”

Le raid meurtrier contre Charlie Hebdo « n’était pas un incident ponctuel », avertit l’organisation djihadiste dans sa revue publiée ce vendredi, en évoquant les « héroïques frères Kouachi », auteurs de l’attaque, qu’ils avaient revendiqués au nom d’Al Qaïda au Yémen avant d’être tués par les forces de l’ordre.

La date choisie est symbolique, mais les menaces, elles, sont bien réelles. Vendredi 11 septembre, 19 ans après les attaques du World Trade Center et au dernier jour de la première semaine du procès des attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015, Al-Qaida a publié de nouvelles menaces à destination du journal satirique. En début de semaine, Charlie Hebdo avait fait le choix de republier en Une les caricatures de Mahomet, qui avaient déjà provoqué l’assaut meurtrier du 7 janvier 2015.  

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies