Mali: Sidiki Diabaté arrêté et placé en garde à vue

PEOPLE

L’artiste malien Sidiki Diabaté a passé sa première nuit en détention ce lundi 21 Septembre, selon le media malien Joli Den (MJD). Il aurait été entendu par la brigade d’investigation judiciaire du Mali. Après son audition, il a été décidé de le placer en garde à vue, révèle la même source.

>>> Lire aussi : Le message de Debordo Dj sur le scandale de violence conjugale qui plane sur Sidiki Diabaté

Quelques heures après l’annonce de cette information, une image de Sidiki a été publiée sur snapchat pour la démentir. Mais elle a été supprimée quelques minutes après.

Pour rappel, Sidiki Diabaté est cité dans une extravagante affaire de violences conjugales et de séquestration. Tout est parti de la publication d’images de sa petite amie, Mamasita sur la page Mali Joli Den. On y voit la compagne de l’artiste malien battue et brûlée. Sidiki en serait l’auteur.

Une histoire qui a provoqué un tollé sur la toile et l’ire des défenseurs des droits de la femme. De son côté, Sidiki Diabaté ne s’est pas une seule fois prononcé sur cette histoire. D’ailleurs il avait promis un direct sur sa page Facebook depuis plusieurs jours. Ce, pour donner sa version des faits. Une promesse sans suite.

>>> Lire aussi : Sidiki Diabaté accusé de violence conjugale, retiré d’AFRIMMA, le PRIMUD reste incertain

Quant à ses proches, ils parlent d’une histoire montée contre l’artiste. Quoi qu’il en soit, Sidiki Diabaté a perdu en moins de 48 heures beaucoup de contrats avec de grandes enseignes et marques. 

Il a également été retiré de la liste des nominés des Afrimma’s 2020. La raison évoquée par les organisateurs est qu’ils ne cautionnent pas les violences faites aux femmes.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies