Côte d’Ivoire – Présidentielle 2020 : La Cour africaine exige la candidature de Soro Guillaume

POLITIQUE

La candidature de Guillaume Soro pour l’élection présidentielle de 2020 a été invalidée par le Conseil constitutionnel. Mais avec la dernière décision de la Cour africaine, appelant l’Etat ivoirien à surseoir à toutes les poursuites contre lui, le président de GPS pourrait être remis en selle.

Guillaume Soro choqué après l'annulation de la marche catholique

>>> Lire aussi : Présidentielle 2020 : Le dossiers de candidature de Kouadio Konan Bertin (KKB), Henri Konan Bédié (PDCI), Alassane Ouattara (RHDP), Affi N’Guessan (FPI) déclarés recevables par le Conseil Constitutionnel.

La candidature de Guillaume Soro sera-t-elle finalement validée par la Cour africaine ?

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) ordonne à l’Etat de Côte d’Ivoire de : «

– « Surseoir à l’exécution de tous les actes pris à l’encontre du Requérant Guillaume Kigbafori Soro subséquemment à l’ordonnance du 22 avril 2020 jusqu’à la décision de la Cour sur le fond de la cause;

– Prendre toutes les mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant au Requérant Guillaume Kigbafori Soro de jouir de ses droits d’élire et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020; et

– Faire un rapport à la Cour sur la mise en oeuvre des mesures provisoires ordonnées dans la présente décision dans un delai de quinze (15) jours, à compter de la date de sa réception.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies