Nigeria – Accorder l’amnistie aux membres de Boko Haram ne peut pas apporter la paix – Sénateur Ndume

SÉCURITÉ

Le sénateur Ali Ndume, le législateur représentant Borno Sud dans la chambre rouge et le président du comité sénatorial de l’armée a de nouveau rejeté l’amnistie accordée aux membres de Boko Haram.

>>> Lire aussi : Nigeria – Des membres de Boko Haram attaquent la communauté de Borno et enlèvent plus de 100 personnes

Le législateur qui a exhorté le gouvernement fédéral à changer sa tactique en accordant l’amnistie aux insurgés repentants après avoir suivi une formation de six mois sur la déradicalisation, la réhabilitation et la réintégration via le programme Operation Safe Corridor, a soutenu qu’il était erroné d’accorder l’amnistie aux terroristes. quand la guerre est encore loin d’être terminée.

>>> Lire aussi : Boko Haram recrute maintenant des enfants soldats – MNJTF

Ndume a appelé à ce que davantage de ressources soient consacrées à la réinstallation des victimes des insurgés, tout en soulignant également qu’accorder l’amnistie aux insurgés de Boko Haram sans s’excuser auprès des victimes et que l’État ne peut pas apporter la paix requise.

Il a dit aux journalistes le dimanche 13 septembre;

«La guerre doit être finie avant de commencer à faire cela.

«L’armée pourrait ouvrir le couloir, permettre à tout le monde d’entrer et commencer à les profiler et les garder quelque part en tant que prisonniers de guerre et les former.

«L’arrangement actuel selon lequel les insurgés repentants se voient accorder l’amnistie sans s’excuser auprès des victimes et l’État ne peut pas apporter la paix requise.

>>> Lire aussi : Des militants présumés de Boko Haram tuent 16 personnes dans le nord du Cameroun

«Malgré les défis difficiles auxquels est confrontée l’opération militaire dans ma région, les soldats déployés pour combattre les insurgés ont été formidables.

«À Ngoshe par exemple, le personnel militaire là-bas, en plus de repousser les attaques des insurgés, a mobilisé des ressources pour commencer à reconstruire, par le travail direct, les maisons qui ont été détruites par les combattants de Boko Haram. Les soldats ne connaissaient pas les propriétaires des maisons qu’ils reconstruisent. »

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies