AfroPlanete
ACTUALITE TECHNOLOGIE

[Technologie] La Chine nous pousse vers la 6G pendant que la 5G fait débat

L’ex­pé­rience a été menée par l’uni­ver­sité des Sciences et tech­no­lo­gies élec­tro­niques de Chine (UESTC) en colla­bo­ra­tion avec deux entre­prises chinoises. La mise en orbite du satellite 6G expé­ri­men­tal baptisé Tianyan 05 leur permet­tra d’étu­dier le compor­te­ment de cette tech­no­lo­gie futu­riste dans l’es­pace.

Le gouver­ne­ment chinois n’est évidem­ment pas le seul à vouloir s’im­po­ser sur le futur marché de la 6G. Il y a quelques semaines déjà, le Coréen  Samsung annonçait son ambi­tion de lancer la tech­no­lo­gie dès 2028.

>>>>Lire aussi : https://afroplanete.com/2020/08/videos/tunisie-immigration-kais-saied-des-equipements-de-haute-technologie-pour-assurer-la-surveillance-nocturne-des-cotes/

Alors que la 4G offre 30 Mb/s de débit moyen, la 5G nous permet­tra pour sa part d’ac­cé­der jusqu’à 1 Gb/s de débit. Mais ce n’est rien comparé à ce que la 6G pour­rait offrir, avec des fréquences attei­gnant le THz, des débits d’1Tb/s en condi­tions opti­males, et des temps de latence infé­rieurs à 100 micro­se­condes.

>>> Lire aussi : https://afroplanete.com/2019/07/economie/le-maroc-espere-attirer-10-milliards-de-dollars-dinvestissements-dans-une-nouvelle-ville-technologique/

Le satel­lite chinois Tianyan 05 est donc une première expé­ri­men­ta­tion pour éprou­ver les premières trans­mis­sions 6G entre l’es­pace et la Terre. Si le projet s’avère concluant, on pour­rait imagi­ner d’ici quelques années le rempla­ce­ment des antennes télé­coms par d’autres satel­lites simi­laires. Cette avan­cée permet­trait notam­ment de répondre aux problé­ma­tiques des zones blanches, encore très nombreuses sur le terri­toire français.

Source : Asia Times

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies