AfroPlanete
ECONOMIE SANTE

Tunisie[Economie-coronavirus] Allègement des mesures de confinement pour les voyageurs : A qui profite le crime ?

La commission nationale de lutte contre le covid 19, sur proposition du comité scientifique présidé par le ministre de la santé, a, dernièrement, annoncé un allègement des mesures de confinement pour les voyageurs à leur arrivée à Tunis.

Au départ, on ne comprenait pas, trop, le pourquoi de cette nouvelle mesure qui consiste à exempter les voyageurs à leur arrivée à Tunis, du confinement obligatoire dans un hôtel, et à le remplacer par une simple mesure, impossible à contrôler, du reste, d’auto confinement à domicile.

Puis, quelques jours plus tard, les raisons de cette décision, à contre courant des évènements, ont commencé à poindre à l’horizon. Et on commençait, petit à petit, à saisir ses raisons inavouées.

En effet, depuis l’annonce de cette mesure d’allègement, les annonces de certaines agences de voyages opérant sur la Turquie, n’ont pas tardé à inonder les réseaux sociaux. Ces agences proposent, désormais, des voyages avec hébergement à Istanbul, pour des prix alléchants. D’autant plus que la dévaluation de la monnaie turque a de quoi attirer les amateurs d’affaires.

De quoi faire redémarrer les affaires… Pas pour ces agences, puisqu’elles n’y gagnent pas des fortunes… Mais pour la Turquie, qui a gardé ses frontières ouvertes dans l’espoir d’accueillir d’improbables touristes qui y vont pour se faire plumer dans un shopping qui n’a pas lieu d’être.

Et comme ces touristes étaient, justement, improbables, ne voila-t-il pas que « la providence » sourit à nos « frères » du Sultanat, en autorisant les sujet de Tunisie à y aller, à y laisser leur argent, pour retourner, ensuite dans leur pays, sans se soucier des frais qu’aurait imposé un confinement dans un hôtel. Parce que, justement, avec les nouvelles dispositions consenties par le gouvernement, ces messieurs-dames du « commerce de la valise » vont pouvoir reprendre du service, aller à Istanbul, faire des emplettes, ramener la pacotille en Tunisie, et demeurer chez eux pendant sept à quatorze jours, le temps de liquider la marchandise.

Ainsi, la Tunisie va pouvoir se débarrasser du trop plein de devises qui commençait à l’importuner, et réparer cette fâcheuse tendance au rétablissement de la balance commerciale, surtout avec la Turquie… Et de cette façon, on va, de nouveau, avoir droit à la camelote turque sur tous les étals et sur tous les sites de commerce en ligne !

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies