AfroPlanete
IMMIGRATION

Un passeur reconnu coupable après la mort de trois migrants, dont un bébé arrêté

Un passeur reconnu coupable après la mort de trois migrants, dont un bébé arrêté

Agé de 29 ans, un passeur marocain, Abdallah Wazri, a été condamné mercredi dernier à huit ans de prison et à une amende de 160 000 euros par un tribunal des Canaries. Ce, après le naufrage du bateau qu’il conduisait qui a entraîné la mort de trois personnes, deux femmes et un bébé d’un an, selon d Infos migrants.

D’après Libération online, l’accusé avait tenté de faire passer clandestinement ces migrants depuis les côtes nord-marocaines jusqu’aux îles Canaries au mois de mai 2019. Abdallah Wazri avait embarqué 30 personnes dans son bateau, qui mesurait 5,5 mètres de long et 2,5 mètres de large, pour un voyage de cinq jours. 

Ses passagers, originaires d’Afrique subsaharienne et d’Afrique du Nord, avaient dû débourser environ 1 000 euros chacun. Le bateau a été jugé “fragile, instable et mal adapté au transport de tant de personnes sur une traversée de plusieurs jours” par le tribunal espagnol.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies