AfroPlanete
ACTUALITE

Tunisie – Boycott des cours dans les universités publiques

Tunisie - Boycott des cours dans les universités publiques

Dans une déclaration, l’Union Générale des Etudiants Tunisiens a appelé ses confrères et adhérents à suspendre les cours jusqu’à nouvel ordre.

L’UGET dans une déclaration demande la libération de ses confrères qui ont été arrêtes lors des protestations qui ont eu lieu dans la période du confinement de 4 jours.

Ce matin, une source nous informe que les cours ont été suspendus dans une université de la place de Tunis. Comme nous pouvons le lire dans la déclaration ci-dessous, ce boycott découle de l’appel lancé par l’UGET.

Dans une déclaration, l’UGET

Tunisie, 25 janvier 2021
Déclaration
Notre pays a vécu ces derniers temps sur l’impact d’une série de mouvements de protestation qui comprenait des quartiers et des villes populaires. Ces manifestations résultent de l’accumulation d’années d’appauvrissement, de marginalisation et de violation de la souveraineté nationale par les gouvernements successifs et leurs partisans, dont le principal est le mouvement agent Ennahdha, qui a été impliqué dans le pillage, le terrorisme et les assassinats politiques du pays. Et selon la situation sanitaire désastreuse que connaît le pays, qui a entraîné la perte de milliers de victimes en raison du mépris du gouvernement précédent et actuel pour la vie des gens au service des intérêts du capital et des mafias.
Nos camarades étudiants:
L’Union générale des étudiants tunisiens, tout en renouvelant son engagement et son soutien aux mouvements populaires de toutes les régions du pays, affirme le rôle du mouvement étudiant dans le soutien des causes de son peuple et notre implication dans la lutte démocratique nationale et qu’il mise sur la conscience des étudiants de ce rôle et leur implication dans les mouvements populaires contre le système d’emploi et la tyrannie, surtout après avoir délibérément réprimé les manifestations et arrêté des centaines de manifestants, y compris un groupe de nos camarades.
Il est également important pour nous d’exprimer ce qui suit:
1- Notre boycott du retour universitaire, prévu pour le début de cette semaine, jusqu’à la libération de nos confrères.
2 – Nous demandons de libérer toutes les positions du mouvement social et de responsabiliser les personnes impliquées dans la violence et la torture des détenus et les agressions contre les manifestants et les instigateurs de la guerre civile, dirigée par le chef du mouvement Ennahda, Abdul Karim Harouni.
3 – Nous demandons de reporter le retour à l’université en raison de la gravité de la situation sanitaire et de l’absence de procédures sanitaires minimales dans les établissements universitaires
En conclusion, nous appelons tous les étudiants à se rallier autour de leur organisation, l’Union Générale des Etudiants de Tunis et l’Université Départementale du Retour, une victoire pour nos confrères et notre sécurité
Vive le mouvement étudiant, partie intégrante du mouvement populaire
Une université populaire, une éducation démocratique, une culture nationale.

تونس في 25 جانفي 2021 بيان تعيش بلادنا في الآونة الأخيرة على وقع جملة من التحركات الاحتجاجية التي شملت الأحياء الشعبية…

Publiée par ‎الاتحاد العام لطلبة تونس – UGET‎ sur Dimanche 24 janvier 2021

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies