AfroPlanete
IMMIGRATION

[Immigration] Les rescapés du naufrage en Libye ont été envoyé en prison

Quarante-trois migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Libye, mardi 19 janvier, et dix personnes ont été secourues. InfoMigrants s’est entretenu avec l’ami d’un rescapé : il raconte ce qu’il s’est passé en mer Méditerranée ce jour-là.

>>> Lire aussi : Urgent/ Naufrage d’une embarcation de migrants au large de Zuwara, 43 portés disparus et 10 survivants.

Après que la mer se soit un peu calmée, les 10 migrants sains et saufs ont repris la direction de la Libye. Sur la route, ils ont croisé des pêcheurs tunisiens qui ont appelé les garde-côtes libyens.

Ces derniers sont arrivés quelques minutes plus tard et les ont déposés au port de Zouara. Une aide d’urgence, dont de la nourriture et de l’eau, leur a été fournie par l’ONU et ses partenaires.

Si certains ont réussi à s’échapper à leur arrivée au quai, d’autres ont été pris en charge par les Libyens et envoyés en prison. Moussa, qui a tenté de secourir ses compagnons d’infortune, est en sécurité dans la ville chez des proches mais il est souffrant, selon ses amis avec qui InfoMigrants est en contact. “Il a des brûlures sur tout le corps”, signale Mamadou, un autre Guinéen.

>>> Lire aussi : MAJ/Libye – au moins 43 morts après le naufrage d’une embarcation de migrants

Dans un communiqué conjoint, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) se sont dits “profondément attristés” par ce naufrage survenu mardi, “le premier de 2021 en Méditerranée centrale”.

La Méditerranée demeure la route maritime migratoire la plus meurtrière au monde. Plus de 20 000 personnes s’y sont noyées ces six dernières années, d’après les chiffres de l’OIM.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies