AfroPlanete
IMMIGRATION

Un boulanger français en grève de la faim pour s’opposer à l’expulsion de son apprenti guinéen

Un boulanger français en grève de la faim pour s’opposer à l’expulsion de son apprenti guinéen

Le combat d’un boulanger français pour conserver son jeune apprenti guinéen menacé d’expulsion du territoire. Stéphane Ravacley est boulanger et patron de la Huche à Pain, à Besançon (Doubs), dans l’est de la France (Bourgogne-Franche-Comté). Depuis trois jours, il ne s’alimente plus, relate France inter. Et pour cause, son fidèle apprenti, Laye Fodé Traoréiné, majeur depuis peu, est aujourd’hui menacé d’expulsion. 

“Doué et travailleur”

Stéphane Ravacley l’avait embauché en août 2019 quand il était encore mineur pour le former au métier. Le jeune Guinéen a rapidement développé un certain talent pour la pénible discipline. “Doué et travailleur”, il a pris l’initiative dès son entrée en fonction et “se lève tous les jours à 3h du matin”, précise son patron, admiratif.  

“Tu rentres chez toi!”

Il ne comprend pas la décision des autorités: “On ouvre les portes à un gamin et on lui dit ‘t’en fais pas on te protège, tu risques rien’. On lui alloue de l’argent, on le loge. Et deux ans après on lui dit ‘non, ce beau rêve dans lequel tu étais, il n’existe plus, tu rentres chez toi!’”, dénonce Stéphane. 

Grève de la faim

Sa grève de la faim en est à son troisième jour. Une pétition a également été lancée sur le site Change.org. Elle dépasse déjà les 100.000 signatures. Un succès inattendu. 

Documents non conformes?

La préfecture estime que ses documents d’état civil “ne sont pas conformes” et met en doute leur authenticité. Une accusation que conteste l’avocat du jeune homme qui a formulé un recours contre son expulsion devant le tribunal administratif de Besançon. 

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies