AfroPlanete
ACTUALITE POLITIQUE

Côte d’Ivoire-Législative 2021 : le RHDP rejette la candidature de la veuve d’AMADOU GON COULIBALY

Fatim Bamba l’épouse d’Amadou Gon Coulibaly n’a pas eu la caution du RHDP pour les  législatives dans la commune d’Anyama. Elle n’a pas été retenue dans la liste des candidats autorisés à se présenter sous la bannière du parti au pouvoir.

Les places sont chères au RHDP. Le parti qui a invité ses militants désireux de se présenter aux législatives de mars 2021 à faire acte de candidature, vient de trancher. La liste des cadres autorisés à concourir sous la bannière du parti est connue. Et Fatim Bamba, l’épouse du défunt Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, n’y figure pas. Elle n’a pas été retenue pour concourir à Anyama.

>>> Lire aussi : Tunisie – “La protestation est légale mais le chaos est inacceptable, nous l’affronterons en appliquant la loi” Hichem Mechichi

Pourtant, selon plusieurs leaders de jeunesse à Anyama, Fatim Bamba aurait fait une bonne candidate pour le RHDP. Elle connaît bien la commune pour y avoir vécu pendant des années. Plusieurs actions en faveur du développement de la localité et les aides aux associations de jeunes et de femmes militaient sont en sa faveur. Elle a également été la 4e adjointe au maire de la commune d’Anyama aux élections municipales et régionales du 21 avril 2013.

>>> Lire aussi : Sud-Afrique-Santé: Dr Zweli Mkize ”Nous avons sauvé des vies”

Fatim Bamba est aussi présentée comme l’une artisane de l’élection du maire Amidou Sylla à la tête de la commune d’Anyama. Toute chose jugée insuffisante pour convaincre le RHDP, de lui remettre son aval pour les législatives.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies