AfroPlanete
ACTUALITE SANTE

Suite à une erreur de commande, l’Algérie se fait livrer de la Vodka au lieu du vaccin Sputnik V

Suite à une erreur de commande, l’Algérie se fait livrer de la Vodka au lieu du vaccin Sputnik V

La livraison du vaccin anti-covid à l’Algérie et le début de la campagne de vaccination étaient attendus par les Algériens depuis très longtemps. Depuis que le président Tebboune a annoncé, il y a plus de trois mois, que la campagne allait bientôt commencer. De date en date, le rdv a été repoussé et les spéculations allaient bon train sur la capacité de l’Algérie à tenir sa promesse, d’autant plus que tous les pays du monde avaient très vite choisi leur vaccin et ont aussitôt commencé à l’administrer. Finalement, après moult échanges avec les laboratoires mondiaux, notre pays a fait le choix d’acquérir deux types de vaccins : le chinois et le russe, Sputnik V. mais pour ce dernier, les choses ne se sont pas vraiment passé comme prévu.

Un vaccin « très russe »

Les avions transportant le vaccin russe Sputnik V, ont atterri aujourd’hui à Alger avec à leur bord le chargement tant attendu. 500 000 doses ont été livrée à l’Algérie pour débuter la campagne de vaccination dès samedi. Sur le tarmac de l’aéroport, les autorités civiles et militaires et à leur tête, le 1er ministre Adelaziz Djerrad, ainsi qu’une foule de journalistes attendaient avec impatience le déchargement de la cargaison. Mais c’est au moment du 1er contrôle de conformité opéré à la fois par les agents de douanes et les médecins de l’institut Pasteur d’Alger que les choses ont tourné à la mascarade.

En effet, le médecin de Pasteur chargé de vérifier le contenu de l’un échantillon de vaccin s’est très vite rendu compte que les choses n’étaient pas tout à fait conformes. Et c’est le visage livide qu’il se tourne vers le 1er ministre pour annoncer que visiblement, il y avait erreur sur la commande. L’Algérie vient de recevoir 500 000 Vodkas à très forte teneur en alcool en lieu et place du vaccin Sputnik V. incompréhension totale au sein de la délégation. La presse filme chaque moment et les interrogations fusent de partout. Le 1er ministre demande des explications au ministre de la santé qui se tourne vers le directeur général de la santé qui se tourne vers le directeur de l’institut Pasteur qui se tourne vers le chef du département achats qui se tourne vers l’agent en charge des achats qui brandit un bon de commande sur lequel était inscrit « commande de 500 000 Sputnik Vodka ». une marque de Vodka locale très prisée par les russes. Les lettres suivant le V de Vodka avaient été ajoutées par erreur par le correcteur automatique de l’ordinateur ayant servi à éditer le bon de commande. A défaut de vaccin, les algériens pourront compter sur la Vodka russe pour faire passer les effets du Covid-19.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies