AfroPlanete
SOCIETE

L’OCTT signale des violences policières dans les prisons tunisiennes

L'OCTT signale des violences policières dans les prisons tunisiennes

Dans son rapport pour le mois de décembre 2020,l’Organisation Contre la Torture en Tunisie (OCTT) a signalé des cas de torture, des violences policières et de mauvais traitements commis dans les lieux de détention.

Dans ce sens, l’OCTT met en garde contre “ces violations qui continuent d’être perpétrés en toute impunité et sans que des sanctions à la mesure de la gravité des actes commis soient prises”.

L’ONG dit, dans ce sens, avoir pris acte de la violence exercée contre un citoyen suite à un différend avec les agents d’une patrouille de la Garde nationale à l’entrée d’Ennadhour dans le gouvernorat de Zaghouan.

Des violences lui causant une double fracture au niveau du pied et dommages graves au niveau du visage et de plusieurs parties du corps, indique l’organisation.

Admis à l’hôpital Sahloul de Sousse pour y subir une intervention chirurgicale du pied sous surveillance policière, l’homme a été transféré dans un centre de détention alors que son état de santé nécessite son hospitalisation, précise l’ONG.

L’OCTT évoque également un cas d’encellulement individuel d’un détenu qui a été interdit de visites familiales pendant trois mois et dont les proches ont déposé une plainte faisant part des violences que lui ont fait subir certains agents pénitentiaires.

(TAP)

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies