AfroPlanete
IMMIGRATION

Affaire migrants marocains tabassés par des policiers espagnols: Rabat a convoqué l’ambassadeur d’Espagne au Maroc

Une vidéo d’une violence inouïe montrant des policiers espagnols en train de battre des migrants mineurs marocains choque la toile.

>>> Lire aussi : Des migrants clandestins marocains tabassés par la Guardia civil espagnole (vidéo)

La vidéo qui dure un peu plus de quatre minutes et filmée fin janvier depuis un étage du bâtiment, montre des policiers rouer de coups des jeunes migrants dans un centre d’accueil pour mineurs de la région de Tafira, aux Canaries, en Espagne.

On peut voir l’un des jeunes migrants allongé sur le sol, immobile. D’autres, forcés de rester assis, sont frappés et giflés par les agents. 

>>> Lire aussi : Maroc – Au moins 24 morts dans l’Inondations d’une usine clandestine de textile à Tanger (vidéo)

Les images qui ont fait le tour des réseaux ont provoqué un scandale.

Irrité, Rabat a convoqué l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner, au siège du ministère des Affaires étrangères pour lui faire part de sa « préoccupation » face à ces événements.

« Nous lui avons fait part de notre inquiétude face à ces événements et nous avons demandé aux autorités espagnoles de prendre les mesures disciplinaires nécessaires envers les auteurs de ces actes de violence », indique le ministère au Monde Afrique.

>>> Lire aussi : Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’affaire.

Selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR, quelque 25 000 migrants sont arrivés l’année dernière illégalement par la mer aux Canaries et la moitié d’entre eux venait du Maroc.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies