AfroPlanete
IMMIGRATION

Plus de 1000 réfugiés ont tenté de fuir la Libye par la mer en 24 heures

Plus de 1000 réfugiés ont tenté de fuir la Libye par la mer en 24 heures
Pendant ce temps, l’Ocean Viking transporte plus de 230 réfugiés secourus et l’Astral sauve la vie de 45 autres personnes dans la zone SAR de Malte

Plus de 1 000 réfugiés ont tenté de fuir la Libye à travers la Méditerranée centrale entre jeudi et vendredi matin et encore plus de bateaux branlants partent à mesure que le temps s’améliore.

>>> Lire aussi : Tunisie : 12 opérations d’immigration clandestine déjouées, 1252 individus ont été arrêtés

La plupart des évadés, environ 800, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) aujourd’hui, ont été interceptés par les garde-côtes libyens soutenus par l’UE.

Un navire de sauvetage de réfugiés d’une ONG, Ocean Viking, a déclaré qu’il avait pris 237 réfugiés dans deux missions distinctes jeudi et environ 180 autres dans deux bateaux le vendredi 06 janvier matin.

Plus tard le vendredi 06 janvier après-midi, dans la zone de recherche et de sauvetage (SAR) de Malte, l’Astral, un autre navire de sauvetage d’une ONG, a trouvé un groupe de 45 personnes qui ont passé trois jours en mer sur un bateau pneumatique fragile.

L’équipage a distribué des gilets de sauvetage et des masques et, au moment de la publication de cet article, attend les instructions des autorités maritimes italiennes et maltaises.

Plus tôt dans la matinée de ce vendredi 06 janvier, l’équipage de l’Astral a trouvé un bateau vide qui serait celui transportant environ 74 personnes avec lequel le réseau activiste Alarm Phone a été en contact pour la dernière fois jeudi alors qu’il se trouvait dans la zone SAR de Malte.

>>> Lire aussi : Libye – Un camion de 21 migrants clandestins subsahariens intercepté par la patrouille des FDS

Les survivants, selon les propriétaires de l’Astral, Open Arms, avaient été secourus et transférés sur l’île italienne de Lampedusa à l’aube.

Les souffrances des migrants en Libye et en Méditerranée centrale sont intolérables, a déclaré aujourd’hui la porte-parole de l’OIM, Safa Msehli, à The Civil Fleet .

«Nous demandons à l’Union européenne et à la communauté internationale de changer d’approche de la situation en Libye depuis des années», a-t-elle déclaré.
«Sans un changement concret, nous craignons que davantage de morts et de souffrances soient inévitables.

«Sauver des vies doit être le principe directeur, les droits internationaux durement acquis doivent être respectés et les responsabilités et obligations des États doivent être respectées.»

Moonbird, un avion de reconnaissance des réfugiés exploité par l’ONG allemande Sea Watch, surveillait depuis le ciel les événements au large des côtes libyennes jeudi et aujourd’hui.

Le chef de mission de Sea Watch pour le Moonbird Neeske Beckman a déclaré que jeudi était «l’un des jours les plus chargés que nous ayons eu depuis longtemps, peut-être même depuis des années.

>>> Lire aussi : Covid-19 : la galère des étudiants africains en France

«Moonbird a trouvé huit bateaux seul, avec plusieurs centaines de personnes à bord et de nos amis à bord de l’Ocean Viking… nous savons qu’ils ont également sauvé deux bateaux avec plus de 200 personnes dans une zone différente de celle où Moonbird patrouillait.

«Malheureusement, Moonbird a également dû voir les soi-disant garde-côtes libyens intercepter deux bateaux et [renvoyer] plusieurs centaines de personnes en Libye.

«Parmi les autres cas, nous devons supposer qu’ils sont toujours en mer, et nous espérons vivement qu’ils atteindront un endroit sûr soit de leur propre puissance, soit par sauvetage vers un endroit sûr en Europe.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies