AfroPlanete
SCIENCE TECHNOLOGIE

Le premier satellite tunisien obtient son autorisation

Le premier satellite tunisien obtient son autorisation

Challenge One, le premier satellite tunisien, a obtenu récemment son autorisation délivrée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) une agence des Nations Unies spécialisée dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Selon Mohamed Frikha, fondateur de Telnet, société initiatrice du projet, Challenge One a obtenu son autorisation après la finalisation des conditions techniques et juridiques du projet.

L’Union internationale des télécommunications ou UIT est l’agence des Nations unies pour le développement spécialisé dans les technologies de l’information et de la communication, basée à Genève. Elle compte 193 États membres et 700 membres et associés du secteur. Elle est la seule structure qui délivre les autorisations pour ce genre de projets.

En raison du Coronavirus, le lancement du premier satellite 100% a été reporté à l’année prochaine. Mohamed Frikha, avait annoncé que le complexe avait réalisé avec succès tous les tests fonctionnels et un certain nombre de tests de lancement pour le satellite « Challenge One ».

Il a ajouté que le satellite sera bientôt livré à la société russe chargée du lancement. Toutefois, le rendez-vous tant attendu devrait être reporté.

Il y a quelques mois, M. Sergey Nikolaev, ambassadeur de Russie en Tunisie avait annoncé, dans un discours prononcé à l’occasion de la Journée de la Fédération de Russie, que le premier satellite tunisien sera mis en orbite par une fusée porteuse russe.

Un accord avait été conclu entre Roscosmos et Telnet à cet effet.

ARTICLES connexes

Chargement....
AfroPlanete | La vitrine de l'Afrique
AfroPlanete site d'informations, d'actualités et tous évènements en Afrique et ailleurs dans le monde

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité et cookies